Une commande de 2 500 camions Refuse pour le constructeur Nikola

Le virage électrique qui prend forme petit à petit dans l’industrie automobile doit avoir lieu dans toutes les sphères du transport routier. D’ailleurs, les constructeurs de poids lourds travaillent également à l’électrification de leurs flottes respectives. Déjà, plusieurs prototypes sont en service, tandis que de nouveaux joueurs s’invitent au sein de ce créneau essentiel de notre société de consommation. On pense notamment à Tesla ou même Nikola, le « startup » qui travaille non seulement sur une camionnette pleine grandeur électrifiée, mais aussi sur quelques projets de camions de transport propulsé par l’énergie électrique ou l’hydrogène.

Le petit constructeur qui a tout à prouver en ce moment vient de dévoiler les premiers détails d’une entente avec le réseau Republic Services, la compagnie américaine qui se spécialise dans le ramassage des déchets à travers les États-Unis. En effet, pas moins de 2 500 unités du camion Refuse entièrement électrique viennent d’être commandés avec une option de bonifier la commande jusqu’à un total de 5 000 camions.

Le camion Refuse repose sur la même plateforme que le modèle Tre destiné au marché européen avec sa cabine au-dessus du groupe motopropulseur, ce qui devrait simplifier le développement du modèle. Doté d’un bloc de batteries d’une capacité de 720 kWh et d’une motorisation dont la puissance peut atteindre 1 000 chevaux, le Nikola Refuse peut rouler sur une distance de 240 km sur une seule charge. Cette distance est courte, mais pour un camion affecté à la collecte des déchets, cette caractéristique importe peu puisqu’il ne parcourt pas nécessairement de très grandes distances puisqu’il est limité à un trajet urbain à une vitesse réduite.

Le constructeur basé en Arizona estime que son camion Refuse va éclipser la concurrence diesel ou même les camions qui carburent au gaz naturel, à cause de sa puissance démesurée.

Au moment d’écrire ces lignes, Nikola a l’intention d’entreprendre les premiers tests sur route à partir de 2022 avec les premières livraisons prévues pour 2023. On verra bien si ce projet de Nikola voit le jour d’ici quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here