Acheter un véhicule d’occasion d’un particulier en 7 étapes

Acheter une voiture d’occasion d’un particulier est toujours une expérience pour le moins angoissante. Il y a plusieurs variables à considérer même une fois que l’on pense avoir trouvé notre voiture parfaite. Mais rassurez-vous, si vous prenez une approche patiente et méthodique, il est possible de réduire considérablement les risques de ce type de transaction. Voici sept étapes à suivre pour vous assurer que l’achat de votre prochaine voiture d’occasion s’effectuera le plus agréablement possible.

Acheter une voiture d'occasion

1. Toujours effectuer l’essai de la voiture usagée en question

Même si vous vous êtes arrêté sur un modèle en particulier et que vous êtes à l’étape de la comparaison de prix, il faut tout de même essayer le modèle que vous comptez acheter. L’essai routier vous permettra de détecter des problèmes particuliers qui peuvent affliger la voiture spécifique en question. De plus, en vous rendant sur place pour essayer le modèle, vous serez en mesure de constater l’état de sa carrosserie, de ses pneus et de son habitacle.

2. Vérifier le cout des assurances

Le prix de la prime d’assurance varie évidemment d’un modèle à l’autre, mais il varie également en fonction de votre lieu de résidence et de votre dossier de conduite. Il est donc important de vérifier auprès de votre assureur le cout des assurances pour la voiture d’occasion que vous désirez acheter. Notez que cette étape s’applique autant lors de l’achat d’une voiture usagée d’un particulier que lorsque vous achetez un véhicule d’occasion chez un concessionnaire.

3. Vérifier le rapport CarProof

Même si le propriétaire actuel de la voiture vous indique que le véhicule n’a jamais été accidenté, il est important d’obtenir un rapport CarProof qui sera en mesure de vous donner l’historique complet du véhicule. Si le propriétaire de la voiture possède déjà un rapport CarProof, assurez-vous que la date sur le rapport est récente. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur les rapports Carproof sur le site de la compagnie : www.carproof.com

4. Assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’une voiture volée

Même s’il est rare de tomber sur une voiture volée affichée sur un site de véhicules d’occasion, il vaut mieux vérifier avant d’écrire un chèque. Vous pouvez vérifier si une voiture est déclarée volée sur le site www.cpic-cpic.ca avec le numéro de série de la voiture.

5. Effectuez l’inspection chez un concessionnaire ou dans un centre CAA-Québec

Il est parfois difficile d’effectuer une inspection sur une voiture d’occasion en tant qu’acheteur, surtout si vous n’êtes pas dans la même région que le vendeur. Il s’agit néanmoins d’une étape cruciale et vous ne devriez jamais acheter une voiture d’occasion sans avoir effectué une inspection complète. Vous pouvez demander au vendeur de faire l’inspection par lui-même chez un concessionnaire ou un centre CAA-Québec. Si vous procédez de cette façon, assurez-vous d’obtenir une copie de l’inspection ainsi que tous les détails concernant l’endroit et le moment où elle a été effectuée.

6. Vérifier s’il y a un droit de rétention sur la voiture

Le droit de rétention d’une voiture signifie qu’elle n’a pas encore été payée en entier par le propriétaire et que le créancier de ce dernier détient toujours les droits sur la voiture. Si vous procédez à l’achat d’une voiture avec droit de rétention, vous pourriez devenir responsable de la dette de l’ancien propriétaire. Afin d’éviter cette situation pour le moins fâcheuse, vous devez effectuer une recherche auprès du Registre des Droits Personnels et Réels Mobiliers (RDPRM). Vous pouvez vous rendre directement sur le site www.rdprm.gouv.qc.ca avec le nom du propriétaire et le numéro de série du véhicule afin d’effectuer cette recherche. Il est également important de demander à voir la police d’assurance afin de déterminer s’il y a un créancier.

7. Vérifier si la voiture a été inondée

La réalité des voitures inondées est moins présente au Québec, mais elle l’est beaucoup plus dans le cas d’une voiture provenant des États-Unis. Vous pouvez vérifier si une voiture a été inondée sur le site www.nicb.org.

En suivant les étapes sur cette liste, vous évitez autant que possible les mauvaises surprises qui peuvent se montrer le bout du nez après l’achat d’un véhicule d’occasion d’un particulier. Sachez par contre que ce type de transaction comporte toujours des risques alors il faut aussi user de votre instinct avant de conclure la vente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here