Accueil / Nouvelles / VIDEO : Il vend sa Tesla Model S car les pneus sont finis

VIDEO : Il vend sa Tesla Model S car les pneus sont finis

Un vloggeur a récemment découvert que le web est sans pitié lorsque l’on expose notre incompétence à un public qui bien souvent ne cherche qu’à trouver des « bébittes ».

Cette fois-ci, cependant, la victime mérite amplement le sort qui lui a été réservé. Tout cela a commencé quand l’homme en question a annoncé au monde entier dans une vidéo publiée sur YouTube qu’il vendait sa Tesla Model S P85 2013 car le véhicule était devenu dangereux.

Plus spécifiquement, la partie arrière de la Model S perdait son adhérence dès que la chaussée était mouillée, et le propriétaire ne se sentait plus en sécurité.

« Dès qu’il commence à pleuvoir – pas de la neige, juste de la pluie – l’arrière de la voiture se met à glisser de tous les côtés et c’est super épeurant » peut-on entendre dans la vidéo.

Or, la cause réelle du problème devient rapidement évidente quand la caméra se pose sur les pneus arrière de la Model S. Ces derniers sont usés jusqu’à la corde, mais selon le vloggeur, c’est la voiture qui est responsable du piètre état des pneus.

Selon lui, c’est la puissance trop élevée de la voiture, et le fait qu’il s’agisse d’une propulsion, qui aurait usé les pneus. Sur ce point, il a tout à fait raison, mais cela ne veut pas dire que la Model S est dangereuse. Ultimement, il aurait dû s’attendre à ce qu’un véhicule électrique qui transmet plus de 400 chevaux aux roues arrière allait user ses pneus plus rapidement qu’une voiture traditionnel.

Quatre nouveaux pneus auraient donc pu régler le problème, mais monsieur à préférer vendre sa Model S et s’acheter… un Model X.

Nous n’avons donc plus rien à dire à ce sujet.

À Propos Charles Jolicoeur

Charles Jolicoeur est chroniqueur automobile depuis 3 ans. Il est rédacteur-en-chef des sites web EcoloAuto.com, Autoaufeminin.com, Vusmag.com et LuxuryCarMagazine.com. Il collabore également sur une base quotidienne avec le site Autogo.ca et est membre de l’Association des Journalistes Automobiles Canadiens (AJAC).

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*