Accueil / Nouvelles / Salon de l’auto de Los Angeles 2018 : le Lincoln Aviator est beaucoup plus qu’un multisegment luxueux à trois rangées

Salon de l’auto de Los Angeles 2018 : le Lincoln Aviator est beaucoup plus qu’un multisegment luxueux à trois rangées

 

2020 Lincoln Aviator | Photo: Lincoln

Le constructeur Lincoln l’avait déjà montré ce nouveau Aviator à l’occasion du Salon de New York au printemps dernier. Sauf qu’à ce moment, le véhicule n’était qu’un concept, tandis qu’à ce Salon de Los Angeles, le Lincoln Aviator devient officiellement un modèle de production qui devrait arriver dans les salles de montre au printemps 2019 au plus tôt, alors que le modèle hybride rechargeable, baptisé Grand Touring pour l’occasion, est attendu plus tard l’an prochain.

Pour ce retour dans le segment des VUS à trois rangées de sièges, Lincoln reprend une appellation utilisée brièvement au début des années 2000 sur une plateforme empruntée au Ford Explorer. À l’époque, le p’tit frère du Navigator n’avait pas connu le succès escompté. Évidemment, avec cette nouvelle livrée, les stratèges de la marque espèrent un meilleur sort qu’au début du siècle.

L’aile luxueuse de Ford devrait en théorie récolter le fruit de son travail acharné ces dernières années puisque l’Aviator 2020 est nouveau à tous les points de vue; autrement dit, il n’est pas une copie plus cossue de l’Explorer. Le nouveau membre de la famille Lincoln repose sur une architecture à roues arrière motrices, une configuration qui ne traversera pas la frontière puisque les Canadiens auront seulement droit au modèle à rouage intégral.

Sous le capot, on retrouve un V6 biturbo bien connu puisque ce bloc de 3,0-litres a tout d’abord fait son entrée sur le marché à bord de la berline Continental il y a quelques années. Avec 400 chevaux de puissance et 400 lb-pi de couple, l’Aviator 2020 risque de très bien se déplacer. Le 6-cylindres fait équipe avec la boîte de vitesses automatique à 10 rapports déjà répandue au sein du groupe Ford. Mais, ce n’est pas tout! En effet, Lincoln profite de l’arrivée du nouveau Aviator 2020 pour lancer une version hybride rechargeable de performance, celle-ci étant équipée d’un moteur électrique et d’un bloc de batteries en sus. La puissance de ce modèle sera d’au moins 450 chevaux avec une couple encore plus ahurissant de 600 lb-pi.

Le constructeur a aussi parlé d’un mode purement électrique, et même de modes de conduite additionnels, ceux-ci permettant de changer le comportement de l’utilitaire.

À l’intérieur, l’ambiance n’est pas sans rappeler celle introduite à bord du Navigator l’an dernier. La planche de bord est très épurée avec ce vaste écran qui sort en plein centre et ces commandes logées dans la console centrale. Les sièges ajustables introduits en premier sur la berline Continental sont de retour à la première rangée, tandis qu’à l’arrière, les deux sièges capitaine s’avèrent faciles à replier vers l’avant pour accéder à la troisième rangée de sièges.

Lincoln introduit également une batterie interminable de systèmes d’aide à la conduite, d’applications disponibles via le système de divertissement, de connectivité sans fil et même d’une chaîne audio Revel (disponible en option) avec 28 haut-parleurs!

Au moment d’écrire ces lignes, Lincoln n’a pas encore divulgué de prix pour le Canada, ni même de chiffres quant à l’autonomie électrique. Ces informations devraient toutefois être communiquées plus tard à l’hiver 2019, à quelques semaines de l’arrivée du véhicule en concessions.

À Propos Vincent Aubé

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*