ESSAI ROUTIER: Audi RS5 2018

En direction de Toulouse en France pour prendre possession de notre nouvelle Audi RS5 2018, nous découvrons une région magnifique au pied des Pyrénées. C’est d’ailleurs là que nous allons découvrir notre destination finale, la Principauté d’Andorre à cheval entre la France et l’Espagne. Routes sinueuses en montagne, voilà le terrain idéal pour pousser notre sportive de nouvelle génération.

Audi RS5

L’Audi RS5 2018 est une nette évolution de la génération précédente. Elle porte une silhouette élégante assise sur une tonne de technologies novatrices. Cette nouvelle cuvée porte surtout un nouveau groupe motopropulseur. Par souci d’adapter cette A5 haute performance à la nouvelle réalité écologique, les ingénieurs responsables du projet lui ont affublé un nouveau V6 de 2,9 litres accompagné de deux turbocompresseurs. Le résultat est probant.

Modèles concurrents :

BMW M4, Mercedes-Benz C63 AMG, Cadillac ATS-V, Infiniti Q60, Jaguar F-Type, Lexus RC

Moins gourmand, mais…

Ce nouveau V6 présente des caractéristiques intéressantes. D’entrée, il offre autant de puissance que le gros V8 qui équipait la version précédente. Mais là où ça devient intéressant, c’est qu’il présente un couple plus élevé. Imaginé une augmentation de 125 lb-pi par rapport au V8. C’est beaucoup! Cette augmentation permet des envolées spectaculaires comme le 0-100 en moins de 3,9 secondes. C’est tout de même 0,6 seconde de moins. Il est vrai qu’elle affiche un poids réduit de 60 kilos.

L’apport des deux turbos est instantané à la présentation du pied droit sur l’accélérateur. Puisqu’ils sont installés au centre du V du moteur, le temps de réponse est minime. Presque inexistant! De plus, l’injection directe unique au centre permet de réduire la consommation d’essence à hauteur de 17 % tout en maintenant un niveau de performance élevé. Pas de compromis, le propriétaire de cette nouvelle RS5 aura autant de plaisir à la piloter sinon plus. Et si le roucoulement du V8 vous manque, sachez que ce V6 propose une sonorité tout aussi enivrante. Surtout aux passages des rapports en mode manuelle avec les palettes au volant. La boîte TipTronic à huit rapports qui complète l’ensemble est d’une efficacité remarquable. Particulièrement si vous optez pour le mode de conduite Sport +.

Sous cette configuration, votre RS5 se transforme en bête de circuit. La rigidité de son châssis et le rouage intégral Quattro contribuent au comportement sportif de cette A5. Malgré les virages serrés des routes de montagne des Pyrénées, notre voiture collait littéralement à la route.

Esthétisme discret

Pour les profanes, cette RS5 est difficile à distinguer si ce n’est des logos identifiants et du bouclier avant plus imposant. Pourtant, elle porte des flancs plus imposants. Les passages de roues sont élargis afin de laisser passer les grandes roues stylisées de 20 pouces sur lesquelles sont montés des pneus larges à profil bas. Le diffuseur arrière est également imposant et loge des sorties d’échappement ovales distinctives.

L’habitacle est également revu avec l’apport d’aluminium brossé et des sièges enveloppants à souhait. Si vous êtes un mélomane averti, sachez que cette RS5 offre une chaîne audio Bang & Olufsen à 23 haut-parleurs. Le son projeté est extraordinaire.

Au final, cette nouvelle génération de la RS5 est une vraie réussite. Sa présentation est raffinée, agressive, mais sans artifices inutiles. Son comportement sur route est digne de mentions alors imaginées sur la piste. Il ne manque que le prix qui devrait avoisiner les 90 000 $ facilement. C’est là que le bât blesse pour la plupart d’entre nous.

Pour :

  • Silhouette séduisante
  • Habitacle réussi
  • Performances élevées
  • Tenue de route exemplaire

Contre :

  • Peut-être le prix
  • Accès aux places arrière
  • Certains plastiques
  • Options onéreuses

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here