Accueil / Essais Routiers / PREMIER ESSAI : Subaru Legacy 2018

PREMIER ESSAI : Subaru Legacy 2018

La Subaru Legacy parcourt les routes canadiennes depuis 1989 tandis que la génération actuelle, la sixième, est sur le marché depuis 2015. Plusieurs rivales se sont modernisées au cours des trois dernières années, et le segment vient tout juste d’accueillir deux nouvelles générations de joueurs très importants, la Toyota Camry et la Honda Accord.

La Subaru Legacy 2018 devait donc proposer quelque chose, n’importe quoi en fait, de nouveau pour espérer demeurer compétitive. Nous sommes loin d’une refonte avec l’édition 2018, mais le modèle est certainement une option intéressante et les améliorations apportées cette année sont pertinentes.

À moins de parler des WRX et WRX STI, ou peut-être de la BRZ, une Subaru n’a rien de flamboyant. C’est correct, les propriétaires de véhicules de la marque aiment ça comme ça. Une Subaru, c’est prévisible, c’est confortable et c’est redoutable en hiver grâce à son rouage intégral symétrique qui envoie 60 % de la puissance aux roues avant et le reste aux roues arrière.

La traction intégrale de série

La Subaru Legacy 2018 demeure la seule voiture de son segment à offrir la traction intégrale de série, et l’une des rares à l’offrir tout court. Nous pourrions penser qu’elle serait alors plus dispendieuse que ses rivales, mais c’est loin d’être le cas.

Offerte à partir de 24 995 $, la Legacy 2018 est en réalité plus abordable qu’une Camry ou encore une Accord, et un peu plus dispendieuse qu’une Mazda6. Elle exige un déboursé supplémentaire de 1000 $ comparativement à la Altima. Bref, elle n’oblige pas de concessions financières pour profiter d’une stabilité de béton dans la neige ou sur la glace, et sa valeur de revente a toujours été excellente.

Subaru Legacy

Alimentée de série par un moteur quatre cylindres de 2,5 litres qui propose 175 chevaux et 174 lb-pi de couple, la Subaru Legacy 2018 offre uniquement une boîte automatique à variation continue (CVT) pour transmettre la puissance aux roues. Au revoir, donc, la boîte manuelle. Remarquez que très peu d’acheteurs seront affectés.

Le 2,5 litres reçoit cette année quelques ajustements visant à réduire les vibrations et ainsi améliorer le confort, et réduire la consommation de carburant. Ce n’est rien de majeur, mais la Legacy demeure tout de même l’une des voitures les plus économiques en carburant de son segment malgré la traction intégrale avec des cotes de consommation affichées de 9,3 litres aux 100 kilomètres en ville, et 7,0 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute.

Ceux et celles qui croient encore que les Subaru consomment plus devraient se raviser au plus vite. Un moteur à six cylindres développant 256 chevaux et 247 lb-pi de couple est aussi offert, mais cette motorisation est selon moi plus ou moins pertinente.

La Subaru Legacy 2018 n’est pas une voiture nécessairement dynamique, et le moteur plus puissant n’y change rien. Oui il a plus de pep que le quatre cylindres, mais il consomme plus et le prix de l’unique version qui l’offre dépasse les 40 000 $ une fois avoir ajouté les taxes.

Subaru propose cinq versions de la Legacy 2018 équipée du moteur 2,5 litres et toutes reçoivent cette année les systèmes Apple CarPlay et Android Auto ainsi que des ports USB pour les places arrière.

Subaru Legacy

L’ensemble Eyesight est offert de série dans les versions haut de gamme, et en option dans le modèle Tourisme. Il s’agit d’une collection de systèmes d’assistance à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif, l’avertissement de collision frontale avec freinage et gestion des accélérations automatique, et l’alerte de sortie de voie avec direction automatisée. Ultimement ces technologies ont comme objectif de non seulement avertir le conducteur d’une collision potentielle, mais aussi de les prévenir.

Même si elle n’est pas aussi flamboyante qu’une Accord 2018 ou encore la nouvelle Camry, et que son habitacle est fade comparativement à la majorité des berlines intermédiaires offertes sur le marché, la Subaru Legacy 2018 demeure une option qu’il faut considérer si nous cherchons un véhicule dans ce segment.

L’avantage de la traction intégrale est indéniable, surtout qu’elle n’impose aucun compromis sur le prix ou encore la consommation de carburant. La Legacy 2018 est également parmi les modèles les plus confortables du segment, et une insonorisation améliorée cette année rend la conduite encore plus paisible.

La Subaru Legacy parcourt les routes canadiennes depuis 1989 tandis que la génération actuelle, la sixième, est sur le marché depuis 2015. Plusieurs rivales se sont modernisées au cours des trois dernières années, et le segment vient tout juste d’accueillir deux nouvelles générations de joueurs très importants, la Toyota Camry et la Honda Accord. La …

Evaluation Sommaire

Habitacle - Style - 80%
Habitacle - Espace - 87%
Sur la route - Confort - 94%
Sur la route - Performances - 72%
Sur la route - Agrément de conduite - 75%
Économie de carburant - 87%

83%

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

À Propos Charles Jolicoeur

Charles Jolicoeur est chroniqueur automobile depuis 3 ans. Il est rédacteur-en-chef des sites web EcoloAuto.com, Autoaufeminin.com, Vusmag.com et LuxuryCarMagazine.com. Il collabore également sur une base quotidienne avec le site Autogo.ca et est membre de l’Association des Journalistes Automobiles Canadiens (AJAC).

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*