Accueil / Essais Routiers / PREMIER ESSAI: Subaru Crosstrek 2018

PREMIER ESSAI: Subaru Crosstrek 2018

Subaru se tire très bien d’affaire depuis une décennie alors que ses ventes cumulatives annuelles et leur part de marché ont connus une croissance fulgurante. La compagnie a accompli un coup de maitre en se présentant comme plus qu’une alternative aux marques japonaises courantes en proposant sécurité et valeur comme  cartes d’appels.

2018 Subaru Crosstrek

La toute nouvelle Crosstrek 2018 est leur dernière-née et je vous assure qu’elle continuera la conquête de nouveaux clients pour l’ensemble de son œuvre en commençant avec la nouvelle plateforme globale de Subaru (PGS). Cette merveille d’ingénierie et de flexibilité permet à Subaru de produire non seulement des voitures parmi les plus sécuritaires au monde, mais aussi des plus raffinées et efficaces.

Espace et sécurité

Concrètement, la nouvelle Crosstrek dispose maintenant d’un empattement plus long de 30mm qui, combiné avec la grande ouverture des portières arrière, permet le chargement aisé de personnes et bébé dans sa coquille. De plus, le hayon gagne en largeur ce qui rend le chargement de gros objets tel une poussette aisé dans le grand coffre. Sans augmenter la hauteur de la voiture, Subaru aura réussi la création d’un habitacle plus confortable et spacieux.

La PGS est 70% plus rigide que l’ancienne plateforme et grâce à elle, la Crosstrek peut absorber 40% plus d’énergie en cas d’impact. La nouvelle Impreza, assemblée sur la même base, est l’unique voiture compacte qui a reçu la cote Top Safety + de l’IIHS, soit la plus élevée de tout. Un autre bénéfice de la PGS est qu’elle atténue largement les vibrations et les bruits tandis qu’elle permet à la suspension de faire un meilleur boulot. À des vitesses supérieures à 130 km/h (sur circuit fermé), un tantinet du bruit de vent était audible. C’est de bonne augure pour les longues randonnées avec les enfants.

2018 Subaru Crosstrek

La planche de bord révisée est plus conviviale pour les utilisateurs. Le système multimédia STARLINK est dorénavant de série est dispose de Apple CarPlay et Android Auto. Le tout est accessible via un écran tactile de 6,5 pouces sur lequel est affichée l’image de la caméra de recul. Tout cet équipement est inclus chez la nouvelle version Convenience de base au prix de 23 695$. Les versions supérieures ajoutent un système de divertissement premium dont la radio satellite avec un écran de 8 pouces, et plus encore.

Tel que mentionné, les nouvelles habiletés des suspensions améliorent de beaucoup le comportement routier. Les composantes à l’avant comme à l’arrière sont nouvelles et recalibrées pour un roulement plus stable. Autrement dit, les transferts de masse sont parfaitement maitrisés. La direction est plus précise et de plus, toutes les versions jouissent du système d’orientation active du couple qui réduit le sous-virage, mais on ne le remarque pas vraiment.

Efficace et robuste

Les révisions au groupe propulseur s’attaquent en particulier à la consommation d’essence, et non les performances hors tout. En ce moment, la Crosstrek s’avère la voiture la plus écoénergétique envers sa compétition procurant de meilleurs résultats que nombre de véhicules à traction avant. À l’aide du nouveau réservoir de 63 litres (13 litres de plus que l’Impreza), la voiture dispose d’une autonomie de près de 800 km. Le vrai cout, par contre et pour certain, est que le dernier 4-cylindre à plat de 2,0 litres produit à peine plus de puissance qu’auparavant. Son couple est disponible sur une plus grande plage de régime moteur, mais il ne fait que suffire pour faire avancer les choses, en particulier lorsque la voiture est chargée.

La transmission CVT est de retour et améliorée avec un ratio d’engrenage plus élaboré pour une économie d’essence accrue. Le mode manuel dispose maintenant de sept rapports et la boite manuelle passe de cinq à six rapports et est proposée de série. Malgré mon appréciation profonde pour les transmissions à trois pédales, l’avantage va de loin à la CVT.

2018 Subaru Crosstrek

De nouvelles jantes avec pneus de 17 pouces de plus grands diamètres s’agencent parfaitement au design de carrosserie robuste, mais bourgeoise. Des jantes de 18 pouces font partie de la finition Limited, mais toutes les versions composent avec une grille de calandre hexagonale revue, des phares profilés et des passages de roues saillants.

Les conditions de route hivernale seront tassées du revers de la main et les performances de votre Crosstrek dans ces conditions cimenteront votre amour pour votre voiture. Sa garde au sol de 220mm (8,7 pouces) vous permettra de sauter les bancs de neige et le système à traction intégrale remanié vous rassurera en tout temps. Si le cœur vous en dit et les sentiers non battus vous tente, le système X-Mode de Subaru vous guidera en situations difficiles.

La Subaru Crosstrek 2018 est présentement une voiture des plus sophistiqués allouant des capacités égales ou supérieures à toutes les voitures compactes, ainsi que les multisegments. Parmi ces compétitrices, la Volkswagen Golf Sportwagen vous livrera plus de plaisir au volant et un coffre plus volumineux. Le Mazda CX-5 demeure plus soigné, mais comme vous pouvez le constater, la Crosstrek jumelle tous ces aspects. Pour cette raison, elle devrait se retrouver bien haut sur votre liste d’achat.

À Propos Mathieu St-Pierre

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*