Premier contact: Kia Optima 2016, nouveau compromis

La Kia Optima est une berline familiale aux dimensions intéressantes. Pour quiconque veut y transporter sa famille, elle propose un espace plus qu’intéressant, un coffre arrière imposant et une silhouette qui fait tourner les têtes. Tout cela, et bien plus, s’impose encore davantage avec la nouvelle génération de la Kia Optima 2016.

KIa Optima 2016 14Nouvelle génération est peut-être un grand mot. Oui, on lui a donné un visage légèrement remanié et oui, on a un tantinet modifié les dimensions de la voiture, mais elle conserve quand même son allure si aisément reconnaissable et moderne.

[review]
La nouvelle mouture propose cependant une grille modifiée, qui sans s’éloigner de l’ancienne version prend de nouvelles proportions et une nouvelle allure (qui, cependant, n’a pas reçu que des éloges de la part des gens rencontrés lors de notre essai).

Les phares avant sont aussi plus profilés, et intègrent des lumières DEL comme il se doit. Trouvaille ingénieuse, les phares, sur les versions les plus haut de gamme jouent à la fois le rôle de feux de croisement et de feux de route avec une seule ampoule plutôt que les deux généralement admises. Tout cela en misant uniquement sur un réflecteur interne qui réagit efficacement.

Motorisations connues, et moins connues

Sous le capot de la Kia Optima 2016 s’abritent trois motorisations différences. Les versions de base proposent le moteur 2,4 litres atmosphérique déjà connu et qui a largement fait ses preuves, tant chez Kia que chez sa compagnie sœur Hyundai. Moins puissant, mais d’une étonnante fiabilité, il demeure un choix intelligent.

Les amateurs de conduite dynamique opteront plutôt pour le moteur turbo 2,0 litres de 245 chevaux, lui aussi déjà connu mais dont les capacités ne sont plus à prouver. Quoi que, il faut bien l’avouer, il a éprouvé plus que sa part de difficultés dans les routes sinueuses et montagneuses du Colorado.

La grande trouvaille, c’est cependant la présence d’un moteur 1,6 litre turbo, totalement nouveau. On l’a aussi jumelé à une toute nouvelle boite de transmission automatique 7 rapports avec double embrayage aux réactions vives comme l’éclair. Moins puissant (il n’a que 175 chevaux), il mise toutefois sur une consommation beaucoup plus basse (variant de 8,4 à 6,1 litres aux 100 kilomètres) pour se tailler une place.

Notons que toutes les motorisations sont disponibles avec trois modes de conduite : un mode eco, un mode confort et un mode sport, qui modifient à la fois les réactions de la direction, de la transmission et du moteur.

Sécurité

La Kia Optima prend désormais la sécurité plus au sérieux : elle offre dorénavant 7 coussins gonflables, en ajoutant un nouveau aux genoux. Les versions les plus élevées reçoivent aussi les systèmes électroniques de sécurité, notamment un avertisseur d’angles morts, un avertisseur de changement de voie (qui se contentera de vous signaler par une alarme un changement impromptu mais qui ne corrigera pas la trajectoire, contrairement à certains rivaux), un régulateur de vitesse intelligent et un système d’assistance au freinage en cas d’urgence.

Commodité

C’est dans le format que la nouvelle Optima se distingue. Ses nouvelles dimensions (notamment son empattement allongé), favorisent un peu plus d’espace dans l’habitacle, notamment pour les jambes et les épaules des passagers arrière.

Le coffre profite lui aussi de ce nouvel espace pour ajouter quelques litres de contenu, sans compromettre le confort de l’habitacle.

Un petit mot aussi pour le système multimédia Harma Kardon, de série uniquement sur les versions les plus élevées, mais qui transforme littéralement la voiture en salle de concert, que votre musique soit le dernier hit à la mode ou, comme lors de mon essai, tiré d’une liste d’un collègue aux goûts éclectiques mariant le blues aux chansons des années 80.

Une conduite inspirée

J’ai toujours aimé la Kia Optima. Oui, ses suspensions sont encore un peu trop rigides, mais dans l’ensemble elle procure une conduite agréable. Elle marie à la fois le côté confortable au côté pratique. J’aurais bien aimé cependant qu’elle me donne un petit frisson de conduite, mais elle a plutôt opté pour le compromis de la berline familiale. Pas un mauvais choix, il faut bien l’avouer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here