Pourquoi les pneus ont des cotes de vitesse

Quand on regarde la paroi d’un pneu, on y retrouve une série d’inscriptions numériques. La plupart concernent directement la taille du pneu. Dans un numéro comme P20565R15 par exemple, on retrouve la largeur (205), le rapport entre la hauteur et la largeur (65) et la taille (15). Le R faisant ici état de la présence d’un pneu radial.

dreamstime_s_55627840« Ce sont les petits caractères qui suivent qui sont importants, précise le conseiller au service de Décarie Signature. Ils indiquent notamment la pression maximale, un détail important, mais aussi la cote de vitesse, une information indispensable quand vient le temps de remplacer les pneus. »

Ces cotes, elles prennent la forme d’une lettre dont chacune correspond à la vitesse maximale à laquelle le pneu peut rouler.

Ainsi, les cotes se lisent comme suit :

Q : 160 km/h

R : 170 km/h

S : 180 km/h

T : 190 km/h

U : 200 km/h

H : 210 km/h

V : 240 km/h

W : 270 km/h

Y : 300 km/h

Z : Vitesses supérieures à 240 km/h

La lecture de ces vitesses a de quoi donner le vertige. Pourtant, elles ne sont pas rares les voitures équipées de pneus marqués Z par exemple. Car il faut le préciser, la vitesse n’est pas le seul facteur.

En fait, la cote de vitesse est notamment déterminée par la résistance de la semelle, mais aussi par la rigidité de certaines composantes, notamment les flancs. Plus les parois latérales seront rigides, plus les pneus résisteront en virages appuyés.

L’important ici, c’est de savoir que les voitures ont été ajustées en fonction de l’usage de ces pneus de série. Une voiture plus sportive, par exemple, aura un comportement erratique si les pneus qu’on lui impose sont dotés de semelles plus molles. Le contraire est aussi vrai.

La vitesse maximale n’est donc pas le seul facteur d’analyse, et on devrait toujours tenir compte de cette donnée quand on remplace nos pneus. Même si cela n’a rien à voir avec la vitesse!

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here