Plus de détails sur le futur multisegment électrique de Kia

À l’instar de la grande majorité des constructeurs, le groupe Hyundai prépare la deuxième phase de son offensive électrique. Les premiers modèles électriques (Hyundai IONIQ, Hyundai Kona EV, Kia Soul EV, Kia Niro EV, etc.) représentent déjà un bon pas dans la bonne direction, mais pour convaincre plus d’utilisateurs à passer du côté électrique, le géant coréen se doit de rehausser son jeu d’un cran.

C’est là qu’entre en jeu le futur multisegment électrique inspiré par le prototype Imagine par Kia dévoilé l’an dernier au Salon de l’auto de Genève. Le curieux véhicule qui prenait des airs de berline surélevée sur d’imposantes jantes a démontré une fois de plus que les designers de la marque coréenne n’avaient pas froid aux yeux. En effet, la silhouette de ce véhicule concept ne ressemble à absolument rien sur la route.

Selon le magazine britannique AutoExpress, le véhicule de production inspiré de ce concept verra le jour en 2021 avec, bien entendu, une certaine retenue à plusieurs égards. Toujours selon la publication, le véhicule serait capable de suivre la cadence imposée par les nouveaux bolides de performance comme la Porsche Taycan ou même la Tesla Model S. Le 0-96 km/h ne nécessiterait que trois petites secondes, ce qui en ferait du même coup l’un des multisegments les plus rapides du globe.

Ce futur utilitaire Kia reposera sur la nouvelle plateforme E-GMP dédiée aux véhicules électriques de la marque, cette architecture qui sera évidemment utilisée à plusieurs sauces au fil des prochaines saisons. Le partenariat du groupe Hyundai avec le petit constructeur croate Rimac devrait également s’avérer payant. Rappelons que cette firme a déjà obtenu ses lettres de noblesse avec ses créations exotiques – et électriques – très efficaces à l’accélération.

L’utilitaire Kia ne sera pas uniquement rapide en ligne droite, car AutoExpress va même jusqu’à s’avancer sur la vitesse de recharge. La technologie de 800 volts de tension, semblable à ce qui est actuellement offert à bord de la Porsche Taycan, va autoriser des recharges du bloc de batteries en moins de 20 minutes. Il est trop tôt pour spéculer sur la capacité des batteries, mais il est déjà admis que l’autonomie devrait osciller aux alentours des 500 km.

Ce qui est certain, c’est que le trio coréen (Hyundai- Kia-Genesis) n’a pas fini de nous étonner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here