Plus de détails sur la Cadillac CT4 2020

2020 Cadillac CT4 Sport | Photo: Cadillac

Pour sa prochaine génération de berlines, le constructeur Cadillac a fait les choses à l’envers. Plus tôt cette année, la division luxueuse de General Motors a dévoilé les CT4-V et CT5-V, deux nouvelles additions à la gamme de berlines sport de la marque. En plus de promettre l’arrivée de livrées encore plus performantes que ces versions V, Cadillac a bien entendu confirmé qu’il y aurait des versions moins sportives… et plus abordables!

À partir de maintenant, on en sait davantage sur le bas de la gamme CT4 puisque le constructeur a divulgué les détails sur sa nouvelle berline d’entrée de gamme qui sera disponible un peu plus tard cette année, à temps pour l’année-modèle 2020.

Malheureusement, le communiqué de la marque parle d’une arrivée plus tard en 2020 pour le système d’assistance de conduite SuperCruise, ce système qui peut prendre les rênes de la voiture sur plus de 320 000 km d’autoroutes nord-américaines.

La berline sera disponible en configuration deux ou quatre roues motrices, le rouage intégral pouvant être commandé avec tous les niveaux de finition (Luxury, Premium Luxury, Sport et V).

Sous le capot, la Cadillac CT4 fera confiance à deux moulins à quatre cylindres turbocompressés, le premier moteur, de 2,0-litres de cylindrée, livrant une puissance de 237 chevaux et un couple optimal de 258 lb-pi. Ce moteur fera équipe avec une boîte automatique à huit rapports.

Le niveau supérieur sera plutôt équipé d’un moteur 4-cylindres turbo de 2,7-litres de cylindrée, coté à 309 chevaux (325 ch dans la V) et 348 lb-pi de couple (380 lb-pi dans la V). Dans ce cas-ci, la motorisation fait équipe avec une boîte automatique à dix rapports.

Comme c’est de plus en plus le cas pour les véhicules de luxe, la CT4 est livrable avec une panoplie de dispositifs de sécurité passive et active comme l’alerte de collision frontale, le freinage d’urgence automatique, le système de détection des piétons, l’assistance de stationnement arrière, sans oublier l’alerte pour le siège arrière.

L’habitacle, quant à lui, présente une nouvelle approche par rapport à l’ancienne ATS, avec cet écran juché en plein centre par-dessus les buses de ventilation centrales. Il sera intéressant de voir la réaction du public face à cette nouvelle venue, le marché nord-américain qui a clairement délaissé les berlines ces dernières années au profit des véhicules utilitaires. Même Cadillac est entré dans la danse avec le XT5, l’Escalade et les récents XT4 et XT6.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here