Payer la voiture comptant, ou financer à 0%?

Le débat n’est pas nouveau. Certains acheteurs de voitures neuves ne jurent que par le financement à 0%, qu’ils jugent plus avantageux pour eux. D’autres préfèrent l’achat au comptant, quitte à obtenir du financement extérieur, croyant la transaction plus payante. Lequel des deux a raison?

financement 0 % achat comptant conseil

« Cela dépend des conditions, car dans plusieurs cas, il faut calculer comme il faut avant de prendre une décision. Les conditions ne sont pas toujours aussi identiques qu’on pourrait le croire. Les deux situations ont leurs avantages, il faut seulement choisir celle qui nous convient le mieux », a souligné le directeur commercial de Subaru Brossard.

Ainsi, lorsqu’un manufacturier propose un taux d’intérêt aussi bas que 0%, il double normalement cette offre d’un rabais financier pur l’acheteur qui paye comptant. Dans quelques cas, une partie de ce rabais financier est applicable aussi aux voitures financées mais dans la plupart des cas, il est totalement exclus. Et c’est ici que le calcul devient important.

Le mieux que de faire une petite démonstration : une voiture de 40 000$, à 0% d’intérêt, en incluant les taxes, coûtera un total de 45 992$ en y ajoutant les taxes, qui, si on le répartit sur une entente de 60 mois ou 5 ans, exigera du nouveau propriétaire un paiement mensuel de 767$. Facile jusqu’ici.

SI la voiture ne bénéficie d’aucun rabais, le même véhicule payé le même prix à un taux d’intérêt de 3.99% nécessitera des paiements de 847$, pour un total de 50 808$ (soit en ajoutant les 4 816$ d’intérêts payés).

Mais voilà que le constructeur décide de faire un cadeau à l’acheteur comptant : une remise de 4 000$ à l’achat. En déduisant ce montant du coût initial d’achat, la voiture coûte donc 36 000$. En y ajoutant les taxes, le total devra donc être de 41 393$. Si on ne possède pas la somme nécessaire, on peut le financer dans une autre institution bancaire, ce qui occasionnera des paiements de 762$ par mois à 3.99%, l’équivalent de 360$ de moins au total que si la voiture avait été achetée à 0%.

Comme on le voit ici, l’écart est minime. Chaque situation est donc unique, et il faut bien prendre le temps de tout évaluer avant de faire un choix définitif.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here