Accueil / Nouvelles / Le moteur rotatif de Mazda pourrait servir de prolongateur d’autonomie pour VE

Le moteur rotatif de Mazda pourrait servir de prolongateur d’autonomie pour VE

Disparu avec la Mazda RX-8 en 2012, le moteur rotatif demeure au cœur de plusieurs rumeurs et nouvelles concernant les modèles futurs de Mazda.

Récemment, le grand responsable du développement des motorisations chez le constructeur japonais, Mitsuo Hitomi, a affirmé que le moteur rotatif pourrait servir comme prolongateur d’autonomie pour un futur véhicule électrique signé Mazda.

À l’occasion du Salon de l’auto de Tokyo, M. Hitomi a offert un peu plus d’explications sur le raisonnement derrière cette proposition à la publication Autocar.

Selon Mitsuo Hitomi, c’est le silence de fonctionnement et pas nécessairement l’efficacité du moteur rotatif qui le rend si intéressant comme prolongateur d’autonomie. En effet, le moteur rotatif fait moins de bruit qu’un moteur à essence traditionnel. Il est donc mieux adapté aux VÉs et leurs moteurs électriques silencieux.

Mazda prévoit présenter sa première voiture 100 % électrique à compter de 2019.

 

À Propos Charles Jolicoeur

Charles Jolicoeur est chroniqueur automobile depuis 3 ans. Il est rédacteur-en-chef des sites web EcoloAuto.com, Autoaufeminin.com, Vusmag.com et LuxuryCarMagazine.com. Il collabore également sur une base quotidienne avec le site Autogo.ca et est membre de l’Association des Journalistes Automobiles Canadiens (AJAC).

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*