Mazda croit encore au diesel

2019 Mazda CX-5 Diesel | Photo: Mazda

Pendant que toute l’industrie automobile se tourne petit à petit vers les énergies alternatives, Mazda continue d’être un mouton noir au sein du groupe. Il est vrai que le constructeur d’Hiroshima va bientôt dévoiler sa stratégie en matière d’électrification, mais au moment d’écrire ces lignes, Mazda est l’un des seuls joueurs à ne pas proposer de véhicule électrifié.

Qui plus est, les dirigeants de la marque ont même décidé d’aller à contre-courant sur notre continent avec l’arrivée récente d’un CX-5 Signature propulsé par une mécanique 4-cylindres turbodiesel biturbo, après plusieurs années d’attente. Juchée tout en haut de la gamme du VUS compact, cette livrée diesel ne risque pas de s’écouler à un rythme effarant. Premièrement, le prix demandé (45 950 $) est assez salé, mais en plus, le terme « diesel » a perdu son lustre à la suite du scandale des motorisations TDI du groupe Volkswagen, si bien que plusieurs modèles disponibles avec la technologie diesel ne sont plus offerts avec ce type de motorisation.

Il semble toutefois que Mazda veut changer la donne en ce sens. En entrevue avec le magazine britannique Autocar, le directeur de la recherche et du développement de Mazda Europe, Christian Schultze, a déclaré que Mazda allait bientôt présenter un nouveau type de moteur diesel encore plus propre quelque part en 2020.

Il est bien entendu trop tôt pour spéculer sur ce nouveau moteur, mais disons que l’avènement de la technologie SkyActiv-X, ce moteur essence doté d’un mélange air/essence appauvri et d’un taux de compression plus élevé, laisse présager de belles choses pour la suite de l’histoire turbodiesel chez Mazda. Puisque la technologie SkyActiv-X fonctionne de manière similaire aux moteurs diesel, il ne serait pas surprenant que Mazda applique les leçons apprises avec le 4-cylindres tatoué du X pour ce nouveau moteur carburant au diesel.

Malgré cette déclaration issue du penchant européen de la marque, il ne faut surtout pas croire que Mazda va s’en tenir aux solutions traditionnelles. La présentation de son premier véhicule électrique au Salon de Tokyo en est la preuve, tout comme l’arrivée prochaine de modèles hybrides et hybrides rechargeables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here