Accueil / Conseils / Les choses à faire quand on teste une voiture

Les choses à faire quand on teste une voiture

Le journaliste automobile que je suis a la chance inouïe de tester, chaque semaine, une ou plusieurs voitures différentes. Pour parvenir à tirer le maximum de ces essais, chaque journaliste doit se livrer à un test exhaustif, explorant chacun des recoins de la voiture et testant ses possibilités, dans la mesure du possible.

essai routierJ’ai, par exemple, une grille qui recense les principaux éléments à surveiller. Mes années d’expérience, mes dizaines d’essais annuels et mes possibilités de comparaison me permettent d’évaluer ces éléments, et de leur donner une estimation adéquate.

Mais quand vient le temps de s’acheter une voiture, les consommateurs n’ont pas cette chance. Ils sont souvent aux prises avec un représentant acharné qui exige une réponse rapide, et un essai dont la durée est quasiment chronométrée.

Rappelez-vous que vous êtes le client et que l’achat d’un véhicule est un investissement important. Prenez donc le temps de poser les bonnes questions d’évaluer véritablement vos besoins, et de faire un essai routier complet.

Lors de votre essai, certaines choses sont à faire absolument, d’autres à éviter. Voici donc quelques-uns des éléments à considérer.

Vous avez des enfants, amenez-les

Les enfants font partie de la famille. Si votre adolescent ne trouve pas sa place sur la banquette arrière, ou si vous êtes incapables d’installer confortablement le petit dernier, votre séjour au volant de la voiture risque de rapidement devenir infernal. Quand on fait le test, on le fait au complet.

Surveillez l’espace de chargement

Trop souvent, les acheteurs se contentent de regarder l’habitacle et le look, mais oublient de regarder l’espace dans le coffre arrière. À moins que vous ne soyez un cas unique, il y a fort à parier que cet espace vous sera utile plusieurs fois par semaine.

Testez la technologie

Mais ne le faites pas en conduisant. La conduite est faite pour évaluer la performance de la voiture, la réponse du  moteur et des freins par exemple. Vous souhaitez aussi savoir si l’habitacle est silencieux ou pas, alors la musique à tue-tête ne vous aidera pas. Testez plutôt la radio et les autres systèmes électroniques une fois à l’arrêt. S’il vous faut 5 minutes pour ajuster le chauffage et 10 pour changer de station, pensez-y bien. La prochaine fois, c’est en roulant que vous risquez de faire cette manœuvre et vous n’avez pas envie de quitter la route des yeux.

Choisissez votre route

Les représentants, aussi gentils soient-ils, vont souvent privilégier des routes qu’ils connaissent bien et qui avantagent leur véhicule. N’hésitez pas à trouver des recoins où la conduite dynamique sera de mise, et où les suspensions devront répondre à vos exigences. N’oubliez pas non plus de visiter l’autoroute, histoire de voir comment votre trouvaille se comporte.

Posez des questions

En roulant, vous pouvez vous concentrer sur la route, mais c’est aussi le moment idéal d’obtenir réponse aux questions concernant la sécurité : ou sont les coussins gonflables, votre voiture a-t-elle des systèmes électroniques d’aide à la conduite, etc. Une fois ces connaissances connues, vous ne serez pas surpris de voir s’allumer dans votre rétroviseur une petite lumière qui signale une voiture dans votre angle mort, et vous ne confondrez pas l’alerte de collision avec un danger d’explosion.

Roulez la voiture

Faites quelques kilomètres, évaluez les freinages, les accélérations et les virages. N’hésitez pas, l’essai sert à cela. Si vous ne le faites pas avant l’achat, vous risquez de le regretter plus tard.

Si vous suivez ces conseils, vous devriez être en mesure de mieux connaître votre nouveau véhicule, et de faire un choix plus éclairé. Si jamais vous ne l’achetez pas, vous aurez une liste d’arguments qui pourront expliquer votre décision.

Merci à Vimont Toyota pour leurs conseils.

À Propos AutoAuFeminin

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*