Le Mazda CX-30 2020 va-t-il nuire au CX-3 ?

2020 Mazda CX-30 | Photo: Olivier Delorme

Les amateurs d’énergie électrique espéraient que cette année soit celle où Mazda profite de son passage à Montréal pour officialiser la venue du MX-30, ce petit multisegment entièrement électrique dévoilé plus tôt en 2019 au Salon de Tokyo. Toutefois, c’est un autre véhicule se terminant par « -30 » qui a volé la vedette sur la scène du constructeur.

En effet, le CX-30 2020 sera assurément très couru par les petites familles et même les couples à la recherche d’un multisegment de taille adéquate. Le nouveau modèle utilitaire vient se positionner entre le petit CX-3 et le plus imposant CX-5. Pour la petite histoire, sachez que le nom CX-4 existe déjà sur le marché chinois, mais que la direction de Mazda n’a aucune intention d’amener ce multisegment à son alignement nord-américain. Voilà qui explique cette nouvelle nomenclature.

On verra bien quelle sera la réaction du public face à ce nouveau venu au fil des prochains mois, mais il faut l’avouer, le CX-30 se fait beaucoup plus accueillant que le CX-3 à l’intérieur que ce soit dans le coffre ou aux deux rangées de sièges. L’habitacle du CX-30 s’apparente également davantage à celui de la récente Mazda3, avec une planche de bord épurée au possible et des matériaux de belle qualité.

Sous le capot, le CX-30 peut être commandé avec le même moulin que le CX-3, un 4-cylindres atmosphérique de 2,0-litres de 155 chevaux et 150 lb-pi de couple. Autrement, dans les versions plus cossues, le bloc 4-cylindres de 2,5-litres livre plutôt 186 chevaux et 186 lb-pi de couple est résolument mieux adapté à ce châssis qui peut accueillir un rouage intégral ou même deux roues motrices.

2020 Mazda CX-30 | Photo: Olivier Delorme
2020 Mazda CX-30 | Photo: Olivier Delorme
2020 Mazda CX-30 | Photo: Olivier Delorme
2020 Mazda CX-30 | Photo: Olivier Delorme
2020 Mazda CX-30 | Photo: Olivier Delorme

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here