Accueil / Nouvelles / Le gouvernement canadien et Toyota investissent dans les usines de Woodstock et Cambridge

Le gouvernement canadien et Toyota investissent dans les usines de Woodstock et Cambridge

Le gouvernement canadien en a fait l’annonce vendredi dernier : le Canada va investir 110 millions de dollars dans les usines de Cambridge et de Woodstock appartenant à Toyota. L’investissement du gouvernement fédéral se joint à celui de la division canadienne qui avait déjà confirmé l’injection de 1,4 milliard de dollars dans ses deux usines de production ontariennes.

Le premier ministre Justin Trudeau était accompagné par la première ministre de l’Ontario Kathleen Wynne pour cette annonce d’envergure qui, en plus de maintenir 8000 emplois dans le sud de la province, ajoute 450 emplois et 1000 nouveaux placements en coopérative. De son côté, Toyota a annoncé un investissement de 200 millions de dollars pour la recherche et le développement sur une période de dix ans.

Au final, ce sont les deux usines de Toyota qui vont bénéficier de tout cet argent supplémentaire, le constructeur voulant moderniser les chaînes de production afin d’accueillir la production du nouveau RAV4 2019 à son usine de Woodstock. Toyota veut ainsi centraliser l’assemblage nord-américain de son populaire VUS compact, en plus de faire du Canada l’endroit de production le plus important pour les véhicules hybrides en Amérique du Nord. De son côté, l’usine de Cambridge assemble la berline Corolla ainsi que le populaire Lexus RX.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau a déclaré : « Les compagnies font confiance au Canada et aux travailleurs canadiens, et ils savent que nous sommes prêts à construire les voitures du futur. L’investissement d’aujourd’hui va supporter des milliers d’emplois pour les Canadiens, et garder notre secteur automobile compétitif au niveau international, en plus d’être au centre de cette demande accrue pour les véhicules hybrides. Nous accueillons la décision de Toyota d’investir dans notre main-d’œuvre qualifiée et d’étendre sa présence au Canada ».

 

À Propos Vincent Aubé

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*