Land Rover aura aussi son modèle électrique dédié

2020 Land Rover Defender | Photo: Olivier Delorme

Le groupe Jaguar Land Rover est actuellement en train de préparer la deuxième phase de son électrification. Après le multisegment I-PACE, le constructeur d’origine britannique travaille déjà sur le prochain chapitre de l’histoire de sa vénérable berline XJ, un chapitre qui sera marqué par la disponibilité d’une motorisation purement électrique. Déjà, quelques prototypes ont été aperçus un peu partout dans le monde, la grande berline qui va joindre la bataille aux côtés de Porsche Taycan, Mercedes-Benz EQS, BMW Série 7, sans oublier la Tesla Model S. Toutefois, à l’instar de ses concurrents, le groupe JLR se doit de rentabiliser sa plateforme dédiée à la propulsion électrique. Baptisée MLA, cette architecture devrait former la base du futur Jaguar J-PACE, un véhicule utilitaire à trois rangées de sièges appelé à faire la lutte aux autres multisegments à caractère familial.

Chez Land Rover, comme l’indique le magazine britannique Autocar, l’offensive électrique devrait prendre la forme d’une familiale surélevée à la manière des Subaru Outback et Audi A4 Allroad de ce monde. Toutefois, ce « Road Rover » serait exclusivement électrique, contrairement à toutes ces familiales dotées d’une garde au sol surélevée. Même Volkswagen semble embrasser cette idée, le constructeur allemand qui a dévoilé le concept ID. SPACE VIZZION, une version plus pratique du prototype ID. VIZZION présenté en 2018 sous forme de berline.

Il reste encore beaucoup de détails entourant l’ajout de ce premier modèle entièrement électrique pour la division Land Rover, mais ce qui est certain, c’est que ce virage électrique par le groupe JLR sera assuré par les usines de Castle Bromwich et de Solihull où d’importants investissements vont permettre aux deux marques de passer au prochain niveau. Il faudra toutefois être patient, car ce futur Land Rover électrique devrait faire son apparition sur nos routes d’ici la fin de 2021, en tant que modèle 2022. Et ça, c’est si la crise actuelle du COVID-19 ne retarde pas le développement de ce futur modèle propulsé par l’énergie électrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here