Lamborghini enverra des composantes en fibre de carbone dans l’espace

ACLSD – Tension and Compression Test Machine | Photo: Lamborghini

Pour les amateurs d’aérospatiale, nous devons vous dire d’emblée que Lamborghini ne créera malheureusement pas sa propre navette spatiale. Or, dans le but de mettre à l’épreuve diverses composantes en fibre de carbone et en polymère renforcé de fibre de carbone, le constructeur italien concevra une série de pièces destinées à faire le long voyage à bord de la Station Spatiale Internationale pour être testées dans les conditions ultimes que les confins de l’espace leur réservent.

En effet, la radiation, les changements de température, la vitesse et l’absence de gravité sont tous des forces ultimes qui sont extrêmement difficiles à reproduire sur Terre, dans notre atmosphère confortable. C’est pourquoi la Station Spatiale Internationale est l’endroit idéal pour cet exercice.

Pourquoi Lamborghini veut-elle à tout prix soumettre ces pièces à de telles conditions? Dans la course effrénée visant à gagner en légèreté pour atteindre de nouveaux niveaux de performance, le constructeur tente de remplacer des pièces critiques faites d’aluminium par de la fibre de carbone. Et si ces pièces peuvent endurer ce que l’espace leur réserve, elles auront fait leurs preuves pour la route et la piste sur Terre.

Voici une courte vidéo qui résume l’idée derrière le projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here