La production du Mazda MX-30 est commencée

Mazda MX-30 | Photo: Mazda

Le constructeur Mazda vient d’entrer dans une nouvelle ère, une ère électrique qui débute avec le lancement de la production du tout premier véhicule électrique de la marque nipponne, le MX-30. En effet, l’assemblage des premiers exemplaires est déjà commencé à l’usine 1 d’Hiroshima au Japon.

Mazda a dévoilé le MX-30 au Salon de Tokyo à l’automne 2019, le curieux multisegment urbain qui ne casse rien au niveau de la puissance ou de l’autonomie possible sur une seule charge. Avec une mécanique de 143 chevaux qui s’occupe de mouvoir les roues motrices avant, un bloc de batteries au lithium-ion d’une capacité de 35,5 kWh et une autonomie de 200 km, le MX-30 semble déjà dépassé face aux plus récents véhicules électriques de taille similaire. On pense notamment à la Chevrolet Bolt ou au Hyundai Kona EV qui surpasse le cap des 400 km sur une seule charge.

Le Mazda MX-30 est équipée de la technologie e-SkyActiv, nom donné à la propulsion électrique maison. Le constructeur veut d’ailleurs que chaque modèle Mazda soit équipé de cette technologie d’ici 2030, question de réduire l’empreinte écologique du constructeur.

S’il est clair que le Japon et l’Europe auront droit au MX-30 d’ici peu, l’Amérique du Nord devra vraisemblablement attendre encore un peu, le petit véhicule qui pourrait même être offert en tant que modèle 2022 si son arrivée sur nos routes est retardée à plus tard en 2021. Il faut aussi s’attendre à voir un prolongateur d’autonomie s’ajouter à la liste des options, le constructeur qui pourrait même ramener le fameux moteur rotatif Wankel comme solution pour recharger le bloc de batteries, un à la manière de la BMW i3 actuelle.

Il faudra surveiller Mazda au fil des prochains mois pour voir à quel moment les automobilistes nord-américains pourront mettre la main sur le MX-30. En fait, malgré la ferme intention de Mazda d’ajouter le MX-30 à la gamme canadienne et américaine, il pourrait encore y avoir un revirement de situation dans ce dossier, la haute direction de Mazda qui n’a pas encore confirmé de manière officielle la venue du petit multisegment électrique en sol canadien.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here