La nouvelle Lexus IS 2021 dévoilée

Le constructeur Lexus a beau proposer un alignement de plus en plus garni du côté utilitaire, il doit aussi surveiller le segment des berlines qui continue d’attirer une clientèle qui préfère le comportement d’une voiture rivée au sol. Cette fois, c’est au tour de l’IS d’être révisée de fond en comble pour la nouvelle année.

Lexus a donc procédé au dévoilement virtuel de la quatrième génération de sa berline la plus agile, la nouvelle venue qui est attendue avant la fin de l’année en tant que modèle 2021. La division luxueuse est même allée jusqu’à construire un circuit fermé de toutes pièces pour peaufiner le développement de cette nouvelle berline sport. D’ailleurs, cet emplacement va aider Lexus à bonifier cet aspect de ses futurs modèles.

D’entrée de jeu, on remarque que les habitués du modèle ne seront pas trop dépaysés par l’évolution du modèle, surtout à l’avant où l’IS porte fièrement sa grille de calandre en forme de sablier. Bien entendu, la forme de celle-ci et des blocs optiques a changé, tandis que la silhouette est elle aussi nouvelle pour l’an prochain. À l’arrière, les feux de position ont été remplacés par une seule bande aux DEL, à la manière des plus récents modèles Lexus, notamment la berline ES ou le multisegment UX. Notez également le diamètre des jantes qui passe dorénavant à 18 pouces dans les livrées les plus abordables et à 19 pouces pour ceux et celles qui veulent un peu plus de performance.

La nouvelle IS est plus longue, plus large et un brin plus haute, tandis que son empattement est identique à l’édition 2020. Les ingénieurs ont toutefois cherché à réduire le poids suspendu au niveau des suspensions et des jantes, en plus de rendre le châssis plus rigide que jamais. Le constructeur annonce déjà ses couleurs en affirmant que sa nouvelle IS est la plus agile à ce jour.

Sous le capot, c’est « business as usual », les deux motorisations du moment qui demeurent en place, soit le 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée bon pour 241 chevaux et 258 lb-pi de couple optimal à bord de l’IS 300 et le V6 atmosphérique de 3,5-litres disponible en deux niveaux de puissance (260 ch et 236 lb-pi et 311 ch et 280 lb-pi. Si l’IS 300 à roues arrière motrices et munie du moteur 4-cylindres a droit à une boîte automatique à huit rapports, ce n’est pas le cas à bord des autres versions à rouage intégral qui doivent se contenter d’une unité à six vitesses.

Pour les amoureux de conduite inspirée, Lexus ajoute un ensemble optionnel venant avec des jantes BBS allégées, un différentiel à glissement limité et une nouvelle suspension adaptative. Bien entendu, l’IS sera livrable avec ou sans l’ensemble F Sport qui donne à la voiture une allure plus agressive.

Reste maintenant à savoir si la haute direction de Lexus sera tentée de bonifier la gamme IS au fil des prochains mois, soit avec une variante hybride ou même un bolide axé sur la performance relevée. Récemment, des rumeurs parlaient même d’une IS 500 équipée d’un V8 atmosphérique, mais au moment d’écrire ces lignes, il semble que la plus petite des berlines Lexus devra s’imposer sur le marché avec des mécaniques bien connues du public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here