La nouvelle Hyundai Elantra 2021… avant la fin de l’année!

2021 Hyundai Elantra | Photo: Hyundai

Malgré la menace bien réelle reliée au COVID-19, le constructeur Hyundai a tout de même procédé au lancement officiel de sa nouvelle berline Elantra 2021, une berline qui prend dorénavant la forme d’un coupé à quatre portières, selon les dires de la marque coréenne.

Le constructeur avait déjà publié une courte vidéo – et quelques photos – la semaine dernière en prévision de ce dévoilement mondial de la septième génération du modèle, mais voilà que cette nouvelle mouture se révèle au grand jour avec une silhouette plus dynamique que celle du modèle sortant. Plus large, plus longue et munie d’un empattement allongé, la nouvelle Elantra 2021 est également plus basse, bref une tendance souvent observée un peu partout dans l’industrie ces dernières années. À ce propos, Hyundai assure que l’habitacle n’a pas été handicapé par ce design plus affûté, une bonne nouvelle pour ceux et celles qui voudraient peut-être délaisser leur voiture pour un VUS.

Sans grande surprise, la nouvelle Elantra 2021 poursuit sa route avec sa mécanique habituelle, soit un 4-cylindres atmosphérique à cycle Atkinson de 2,0-litres de cylindrée qui développe 147 chevaux et 132 lb-pi de couple maximal. Comme c’est déjà le cas à bord de l’Elantra sortante, c’est une boîte IVT (pour Intelligent Variable Transmission) qui s’occupe d’acheminer le tout aux roues motrices avant.

Toutefois, c’est l’addition d’une Elantra Hybride qui marque le lancement de cette nouvelle génération du modèle. En effet, le constructeur a fait appel à un bloc 4-cylindres de 1,6-litre à cycle Atkinson à injection directe et un autre moteur électrique de 32 kW pour arriver à cette puissance totale de 139 chevaux et un couple optimal de 195 lb-pi.  Dans ce cas-ci, c’est plutôt une boîte de vitesses à double embrayage qui s’occupera d’acheminer le couple aux roues motrices avant.

Reste maintenant à savoir si Hyundai poursuivra l’aventure d’une variante Sport équipée d’une mécanique turbocompressée et même d’une boîte manuelle à six rapports. À moins qu’une livrée N ne vienne brouiller les cartes au sein des compactes sportives du moment. On verra bien d’ici quelques mois dans ce cas-ci.

On a aussi pu jeter un coup d’œil à l’habitacle de la nouvelle mouture, la planche de bord de la nouvelle Elantra qui s’inspire de la Sonata ou même du Palisade, avec cet écran tactile connecté à la jauge d’instrumentation derrière le volant. Cette barre du côté droit de la console centrale a aussi été intégrée à la première rangée de sièges, un élément qui rappelle quelque peu le côté plus « sportif » de la voiture.

Comme c’est la coutume du côté de Hyundai, l’équipement de base sera généreux, tout comme celui disponible en option. On compte notamment la recharge sans fil des appareils intelligents ou même la connexion sans fil aux systèmes Apple CarPlay et Android Auto, sans oublier la pléthore de systèmes de sécurité avancés. Bref, ce qui ressort de ce lancement, c’est que Hyundai n’a pas lancé la serviette dans le créneau des berlines compactes.

Les premiers exemplaires de la nouvelle Hyundai Elantra 2021 sont attendus avant la fin de l’année au pays. Malheureusement, au moment d’écrire ces lignes, les prix canadiens n’avaient pas été divulgués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here