Kia Telluride 2020 : le mouton noir de Kia

 

2020 Kia Telluride | Photo: Kia

À l’époque où les VUS étaient simplement et humblement appelés camions, la vie était beaucoup plus simple. Il n’y avait pas de classement complexe et de hiérarchie des tailles et des intermédiaires, des multisegments, des plateformes à l’infini, etc. Il n’y avait que des voitures, et des 4X4 carrés destinés aux gens qui préféraient soulever la terre sur les pistes au lieu de rester dans les rues de la ville.

Au fil du temps, les fabricants ont arrondi les formes de ces camions, allégé les carrosseries, offert des rouages à traction, et les ont appelés VUS.

Kia a fait l’objet d’une fabuleuse modernisation de son image de marque au cours de la dernière décennie. Pour certaines personnes, ce fabricant coréen est encore une marque qui privilégie la valeur plutôt que le style et la performance. À notre humble avis, ces gens n’ont pas encore conduit un modèle Kia récent.

Le Telluride est le nouveau-né de la gamme Kia, et dès son dévoilement à Detroit au début de l’année, il nous a fait penser aux « camions » qui ont instigué la tendance des VUS.


Le Telluride n’est pas comme les autres Kia

2020 Kia Telluride | Photo: Louis-Philippe Dube

Quiconque ne travaille pas activement dans l’industrie automobile regardera le Telluride et vous le dira : « Ce n’est pas une Kia ». Et c’est l’une des caractéristiques les plus marquantes de ce VUS.

Monter à bord du Telluride est également très révélateur. Les textures et les matériaux ne correspondent pas à ce que le grand public pense d’une Kia. Même si le similibois ainsi que les plastiques ressemblant à l’aluminium peuvent toujours sembler « bon marché » au toucher, ils offrent tout de même un look renouvelé de ce que nous avons connu chez Kia dans le passé.

Toutes les commandes sont positionnées pour optimiser la fonctionnalité ; le tableau de bord est très ergonomique dans son ensemble. Kia n’est pas tombée dans le piège du « tout digital », on a opté pour un hybride entre l’analogique et le numérique, parfait pour quelqu’un qui ne veut pas utiliser un écran pour tout faire.

Du système audio au système de navigation, il est facile de naviguer grâce aux gros boutons situés sous l’écran. Mais c’est aussi possible sur l’écran lui-même et sur le volant multifonctions, que Kia a conçu pour offrir une bonne prise au conducteur.

À l’arrière, l’espace est suffisant pour les jambes et en hauteur pour les passagers. La troisième rangée permet aux passagers de taille moyenne de s’asseoir confortablement. Avec suffisamment d’espace pour un total de huit passagers, s’asseoir sur le siège du milieu de la troisième rangée pourrait par contre s’avérer un peu pénible, selon votre largeur.

Le modèle SX Limité troque la banquette de la deuxième rangée contre deux fauteuils, ce qui donne une configuration ressemblant davantage à une minifourgonnette. Mention spéciale pour le système d’interphone, un dispositif qui amplifie votre voix pour les passagers arrière lorsqu’ils ne sont pas obéissants – ça fait minifourgonnette à souhait, non ?

Dans le département des finances, le Telluride débute à un prix supérieur à la concurrence, soit 44 995 $ pour le modèle de base EX AWD, et peut aller jusqu’à 53 995 $ pour le SX Limité. Le modèle du milieu est le SX AWD qui coûte un peu moins de 50 000 $. Le EX de base est toutefois doté d’une panoplie de caractéristiques de série comme l’assistance à la stabilité de la remorque, l’assistance perfectionnée d’évitement de collision frontale, l’assistance au suivi de voie, l’assistance d’évitement de collision dans les angles morts, l’assistance d’évitement de collision transversale arrière, les phares avant à DEL, phares antibrouillard à DEL et un toit ouvrant.

Opter pour un modèle supérieur apporte plus de luxe et des sièges en cuir véritable, mais aucune différence du côté mécanique, à l’exception de la suspension arrière autonivelante du modèle SX AWD.


Sur la route

2020 Kia Telluride | Photo: Kia

Le Kia Telluride 2020 est alimenté par un V6 de 3,8 litres à cycle Atkinson développant 291 chevaux et un couple de 262 lb-pi. Ce moteur est relié à une boîte automatique à 8 vitesses. Tous les Telluride sont équipés de série d’une traction intégrale.

Malgré une timide hésitation lorsqu’on enfonce la pédale d’accélérateur, le Telluride se montre à la hauteur de ses 4500 livres avec suffisamment d’enthousiasme. Oui, il peut sembler gros et lourd, mais cette impression ne se traduit pas sur la route. Du moins, pas autant que nous l’escomptions. Il enchaine les virages avec dextérité avec un minimum de roulis. La direction est inspirée des produits Kia récents, ce qui lui confère une précision exceptionnelle.

Ceci étant dit, si 8 occupants prennent place à bord et une remorque de 5000 lb est attelée à l’arrière pendant que le Telluride gravite une pente, est-ce que tout sera beau dans le meilleur des mondes ? Nous supposons que oui. Mais attention à la répartition du poids, car l’attelage lui-même du Telluride ne peut dépasser 351 lb de poids.


Conclusion

2020 Kia Telluride | Photo: Louis-Philippe Dube

Le Kia Telluride 2020 nous ramène aux origines du VUS, mais il intègre tout ce dont les véhicules modernes ont besoin pour transporter et divertir 7 personnes qui vous sont chères. Tout comme elle l’a fait avec la Stinger, Kia exploite un marché où nous n’aurions jamais pensé qu’il se présenterait dix ans auparavant. Et tout compte fait, nous sommes persuadés que ce sera une réussite !


Galerie photos du Kia Telluride 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here