Accueil / Nouvelles / Infiniti QX50, multisegment au nouveau visage au salon de Détroit

Infiniti QX50, multisegment au nouveau visage au salon de Détroit

Le Infiniti QX50 actuel connaît encore un certain succès, bien que son passé de successeur du EX donne une idée quant à son âge. Il est temps de penser à le remplacer, et c’est ce qu’Infiniti a voulu faire en présentant un concept plus sophistiqué dans le cadre du Salon de l’auto de Détroit.

image-infiniti-qx5011Le style de ce nouveau prototype est une copie presque conforme du QX Sport Inspiration dévoilé au salon de Pékin et présenté au Mondial de l’auto de Paris en septembre dernier. Les proportions sont un peu plus imposantes que l’actuelle génération, mais le véhicule demeure dans un format plus que raisonnable.

C’est surtout la silhouette qui attire les regards. La partie avant reprend la calandre caractéristique d’Infiniti, tout en intégrant les blocs optiques stylisés qui sont aussi un signe de la personnalité de la compagnie.

On a aussi apporté un soin unique à l’habitacle. Le tableau de bord est dirigé davantage vers le conducteur, proposant un affichage plus clair et ergonomique. Le système multimédia propose aussi un affichage plus grand format haute définition, et l’ensemble est entouré de matériaux haut de gamme, de boiseries véritables, et d’appliques métalliques raffinées.

La grande trouvaille de ce QX50 cependant, se retrouve dans la mécanique et l’électronique. Mécaniquement, le petit multisegment devrait être le premier véhicule de la famille à mettre à profit le moteur VCT (pour Variable Compression Turbo) dévoilé l’automne dernier.

Tout en maintenant sa puissance, ce moteur a la qualité de faire varier le taux de compression selon les conditions, ce qui favorise l’économie de carburant. On estime ainsi que le nouveau moteur sera 27% plus économique que le précédent.

Du point de vue électronique, le QX50 devrait aussi regrouper les aides électroniques à la conduite sous le nom de ProPilot. Il s’agit de technologie semi-autonome utilisant des radars, des capteurs et d’autres systèmes toujours en développement, permettant le contrôle autonome de la voiture, mais fournissant au conducteur la possibilité de prendre la relève quand bon lui semble.

Le QX50 n’en est toujours qu’au stade de concept, mais on prévoit qu’il sera lancé quelque part en 2018.

À Propos Marc Bouchard

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*