Hennessey Venom F5 : 1817 chevaux à l’Américaine

Hennessey Venom F5 | Photo: Hennessey

Dans sa quête de développer toujours plus de chevaux, le préparateur Texan Hennessey Performance compte utiliser tous les moyens à sa disposition. Or, celui-ci semble avoir une affection toute particulière pour les moteurs strictement thermiques, généralement issus des constructeurs américains.

Pendant que certains constructeurs haut de gamme font appel à des systèmes hybrides pour franchir la barre des 1000 chevaux avec leurs hypercars, Hennessey Performance, lui, s’est rabattu sur la bonne vieille architecture du moteur LS de General Motors. Et c’est à l’aide d’une version de 6,6 litres de cette motorisation qu’Hennessey Peformance est parvenu à produire plus de 1817 chevaux et 1193 lb-pi de couple. Dans quoi va-t-il insérer toute cette cavalerie? Dans sa nouvelle Venom F5, bien sûr!

Et c’est précisément avec cette nouvelle venue dans les grandes rapides d’exception qu’Hennessey Performance veut s’en prendre notamment à la Bugatti Chiron et à la Koenigsegg Jesko, deux voitures issues de constructeurs européens de renom.

La liste des composantes qui aident ce moteur plutôt archaïque muni de tige poussoir et de galets de cames est exhaustive. Évidemment, il se sert de deux turbocompresseurs assemblés à l’aide de composantes en titane. Ceux-ci forcent 23 psi de pression dans un collecteur d’admission entièrement fait d’aluminium, qui comprend un refroidisseur eau/air intégré.

Il reste à voir si cette puissance sera mise au sol de manière efficace. Parce que des chevaux et du couple dans les quatre chiffres c’est inutile s’ils refusent de se transférer au tarmac! Vingt-quatre exemplaires de la Venom F5 seront produits au total, au prix de 2M$ de dollars canadiens chacun.

Hennessey Venom F5 | Photo: Hennessey
Hennessey Venom F5 | Photo: Hennessey
Hennessey Venom F5 | Photo: Hennessey
Hennessey Venom F5 | Photo: Hennessey

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here