Ford teste la première voiture autonome aveugle

Les voitures autonomes semblent à nos portes. Du moins si l’on en croit les nombreux tests effectués par les manufacturiers au fil des mois. Plusieurs problèmes demeurent cependant en suspens, et une bonne visibilité de la voiture en fait certainement partie. Ford croit cependant avoir trouvé la solution avec le système LiDAR, testé récemment sur sa piste d’essai à Dearborn, au Michigan.

ford fusion lidarTechniquement, les véhicules autonomes actuellement en développement fonctionnement surtout avec des caméras. Si ces caméras sont obstruées, ou que l’éclairage ambiant rend invisibles les indications routières, la voiture autonome ne serait pas en mesure de se diriger et devrait transférer son contrôle au pilote.

Or, Ford a trouvé une façon de contourner cette difficulté en utilisant des radars et des cartes 3d de grande précision pour diriger la voiture. Testée dans la noirceur la plus complète, la Ford Fusion hybride autonome a été en mesure de franchir les différents parcours sans heurts.

En plus de se baser sur les cartes insérées dans son système de navigation, la Fusion utilise un réseau de lasers capable de lire les topographies et de comparer l’état de la route avec les informations déjà en mémoire. Les ingénieurs, qui ont assisté aux tests avec des lunettes de vision nocturne, ont pu voir un quadrillage complet entourant le véhicule émis par le système LiDAR. Les capteurs LiDAR émettent 2,8 millions d’impulsions laser par seconde pour analyser de manière précise les alentours.

Bien que la technologie LiDAR ne soit, pour le moment, qu’en test, elle pourrait régler plusieurs problèmes de direction des voitures autonomes, notamment dans des conditions hivernales comme celles vécues au Canada.

Regardez cette vidéo, en anglais, pour voir les résultats du test.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here