Accueil / Essais Routiers / Essai routier Volkswagen Beetle GSR 2014 – Un vrai citron

Essai routier Volkswagen Beetle GSR 2014 – Un vrai citron

La Volkswagen Beetle GSR 2014 ressemble à un citron. C’est un commentaire que l’on m’a fait à plusieurs reprises lors de mes deux semaines au volant de cette Super Beetle édition limitée à moteur turbocompressé.

Volkswagen-Beetle-GSR-2014 6

La Volkswagen Beetle GSR 2014 ressemble à un citron. C’est un commentaire que l’on m’a fait à plusieurs reprises lors de mes deux semaines au volant de cette Super Beetle édition limitée à moteur turbocompressé. La Beetle GSR 2014 n’est pas une voiture qui plaira à tout le monde. De toute façon, il y en …

Evaluation Sommaire

Style Extérieur - 85%
Style Intérieur - 80%
Habitabilité - 55%
Économie - 70%
Agrément de conduite - 75%
Sécurité - 80%
Hiver - 75%

74%

Note Globale

Votre évaluation: Soyez la première à évaluer ce véhicule!

La Beetle GSR 2014 n’est pas une voiture qui plaira à tout le monde. De toute façon, il y en a que 3 500 qui seront produites, alors ce n’est pas comme si Volkswagen espérait séduire tout le monde avec sa GSR. Il s’agit plutôt d’une voiture que l’on achète sur un coup de tête, probablement après avoir décidé de se procurer une Beetle à moteur 2.0 litres turbo, la motorisation la plus puissante de la gamme. Nous sommes au concessionnaire, il y a une édition GSR sur le plancher, et l’on se dit, « pourquoi pas, rendu là ».

Cela étant dit, il faut évidemment dépenser un supplément pour l’édition GSR. La Volkswagen Beetle 2014 est offerte à partir de 33 635$ avant taxes et préparation alors qu’une fois la transmission automatique à double embrayage DSG et le groupe Technologie comprenant un système de navigation et un système audio Fender ajoutés, les deux seules options au catalogue de la Beetle GSR, le prix grimpe à 36 125$. Il est possible d’obtenir une Beetle 2014 aussi puissante et aussi bien équipée pour moins, mais ce ne sera pas une GSR.

Les lettres signifient gelb schwarzer Renner, ou voiture de course jaune et noir. La Beetle GSR est effectivement jaune et noir, et elle se fait remarquer partout où elle passe. Tout est une question de goût, mais le style de la Beetle joue généralement un rôle dans la décision de se procurer le modèle pour plusieurs acheteurs, et la clientèle cible devrait apprécier. Cela étant dit, les quelques passants masculins avec qui j’ai discuté m’ont indiqué que l’apparence plus dynamique du modèle GSR ne suffisait pas pour les convaincre d’être vus au volant d’une Beetle. Mais bon, ce n’était qu’un petit échantillon de la population. Personnellement, j’étais fière de ma GSR pour les quelques semaines qu’elle était dans mon garage.

À l’intérieur, le cuir noir est agrémenté de coutures jaunes d’un très bel effet qui ajoutent au côté sportif du coupé. Mais outre le côté visuel réussi, l’habitacle de la Beetle, GSR ou pas, n’est pas un endroit très accueillant. L’ergonomie de la console centrale passe encore, mais l’intérieur est étriqué et quelque peu austère. Ajuster les sièges demande plus de temps que l’on voudrait, tandis que les places arrière avec le dégagement pour la tête et les jambes risible ne sont bonnes que pour de jeunes enfants sur de courtes distances.

La visibilité arrière n’est pas parmi les meilleures de l’industrie ce qui complique quelque peu les manœuvres de stationnement et de dépassement. Le coffre semble vaste sur papier avec ses 440 litres, mais en réalité, sa configuration étroite complique le transport d’objets longs ou trop larges.

Les commentaires précédents s’appliquent à tous les modèles de la gamme Beetle 2014. Si l’on revient à la version GSR, il faut aussi ajouter que le confort de roulement est moyen, tout comme le silence de roulement. Les jantes imposantes de 19 pouces, si jolies à contempler, y sont pour quelques choses.

Cela étant dit, la voiture demeure un véritable charme à conduire pour ceux et celles qui apprécient les performances plus que le confort. Le moteur 2.0 litres turbo développe 210 chevaux et 207 lb-pi de couple disponible dès 1700 tr/min.

Les accélérations sont incisives et les dépassements s’effectuent sans tracas. Bien que la Beetle GSR ne soit pas au même niveau qu’une Subaru WRX ou une Ford Focus ST par exemple, elle peut affronter sans gêne les Honda Civic Si et Mini Cooper S de ce monde. Cependant, l’on note une petite hésitation lorsque l’on appuie sur l’accélérateur. Ce n’est rien de majeur, mais l’on se demande quelques fois si le moteur est réveillé.

Côté consommation, Volkswagen annonce une économie moyenne de 9.4 litres aux 100 kilomètres en ville et 6.4 litres aux 100 kilomètres sur l’autoroute, mais il faudra y aller mollo pour atteindre ses chiffres. Nous avons plutôt obtenu une consommation moyenne de 10.5 litres aux 100 kilomètres, mais il faut dire que notre essai s’est déroulé en hiver. Néanmoins, la GSR ne surprendra personne de par son économie, et elle requiert du super en plus.

Conclusion

Ce n’est pas tout le monde qui aimera la Volkswagen Beetle GSR 2014, comme ce n’est pas tout le monde qui aimera la Beetle « normale ». Il faut vouloir se démarquer, et surtout ne pas avoir besoin de beaucoup d’espace. Si c’est votre cas, la Beetle jaune et noir vous apportera assurément beaucoup de plaisir.

Images Volkswagen Beetle GSR 2014

À Propos AutoAuFeminin

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*