Du nouveau pour le Hyundai Kona 2021

Le temps file dans la vie en général comme dans l’industrie automobile. Pas plus tard qu’en 2017, nous mettions la main sur un premier exemplaire du Hyundai Kona – le multisegment de poche qui s’amenait sur le marché en tant que modèle 2018 – que déjà, le constructeur se prépare à une refonte de mi-parcours bien méritée.

Déjà, des prototypes camouflés de la livrée 2021 ont été aperçus, ce qui veut dire que le constructeur s’affaire déjà à finaliser les plus récentes modifications apportées au petit véhicule qui, rappelons-le, est très populaire au Canada depuis son arrivée.

Il ne faut pas s’attendre à de gros changements sous le capot, car les deux mécaniques disponibles étaient déjà modernes. La livrée électrique, quant à elle, pourrait voir son autonomie augmenter, ne serait-ce que pour rester dans le peloton de tête. Remarquez, nous en saurons un peu plus lorsque les stratèges de la marque procèderont au lancement du Kona 2021 plus tard cette année.

Néanmoins, tout indique que le Kona va devenir le deuxième véhicule de la gamme nord-américaine à recevoir l’écusson N, après la Veloster N introduite il y a un peu plus d’un an déjà. Si les ingénieurs conservent la mécanique 4-cylindres turbo de 2,0-litres intacte, le multisegment aura donc droit à une puissance de 275 chevaux (et un couple de 260 lb-pi) sous le pied droit.

Reste maintenant à savoir si le multisegment haute performance sera muni d’une boîte manuelle ou d’une unité à double embrayage et si les ingénieurs auront trouvé le moyen d’inclure le rouage intégral à l’équation.

Il faut prévoir un dévoilement officiel avant la fin de l’année. Est-ce que ce sera à Los Angeles ou même à Détroit en juin?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here