Dites bonjour à la nouvelle Volkswagen Golf

Volkswagen Golf MK8 | Photo: Volkswagen

La voilà enfin cette Volkswagen Golf de nouvelle génération, la huitième du nom qui vient toutefois avec beaucoup de pression sur les épaules à une ère où l’électrification des véhicules est sur toutes les lèvres, sans oublier que la conduite autonome est également un enjeu en 2019.

À l’extérieur, il n’y a pas de doute, il s’agit bel et bien d’une Golf et le contraire aurait été étonnant pour la voiture la plus vendue de l’histoire de la marque. À l’avant, il y a tout de même un bouclier plus aérodynamique avec une calandre amincie et deux blocs optiques de nouvelle forme. Au niveau des dimensions, la Volkswagen Golf Mk.VIII est plus longue, légèrement plus étroite en plus d’avoir perdu un millimètre en empattement.

À l’intérieur, c’est la planche de bord qui retient surtout l’attention avec son aspect tactile amélioré. En effet, l’écran central vient d’office avec une largeur de 8,25 pouces, mais peut aussi adopter une largeur de 10 pouces via le carnet des options. Même constat derrière le volant avec cette jauge d’instrumentation digitale livrable. Malgré le nouveau dessin du tableau, on reconnaît quand même la philosophie très fonctionnelle du constructeur de Wolfsburg.

Volkswagen inscrit aussi sa plus récente Golf à la connectivité, la voiture qui peut recevoir des mises à jour à distance – un peu comme le fait déjà Tesla – en plus d’être capable de communiquer avec les véhicules présents dans les environs. Au moment d’écrire ces lignes, il est un peu tôt pour savoir si toutes ces innovations seront offertes chez nous, mais bon, il est permis d’espérer.

Sous le capot, la Golf est disponible avec 11 (!) mécaniques différentes pour le continent européen avec cinq choix du côté hybride, rien de moins. Parmi ceux-ci, deux sont de type hybride rechargeable avec respectivement 201 et 241 chevaux en matière de puissance. Verra-t-on au moins l’une des deux en Amérique du Nord? On verra.

Malgré tout le battage médiatique à propos de cette technologie, la nouvelle Golf est toujours disponible avec au moins deux moteurs turbodiesel…  en Europe! Oubliez ces deux moulins au Canada, ils ne viendront pas c’est certain!

Quant à l’offre essence, la nouvelle Golf sera commercialisée avec un 4-cylindres turbo de 1,5-litre de cylindrée et deux autres 3-cylindres turbo de 1,0-litre. Vraisemblablement, ce sera le premier de ce trio qui traversera l’Atlantique lorsque les premiers exemplaires arriveront chez nous en 2021 en tant que modèle 2022. Eh oui, malheureusement, il faudra attendre encore plus d’un an avant de profiter de cette huitième génération du modèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here