Accueil / Conseils / ACTUALITÉ AUTO: Comment partager la route

ACTUALITÉ AUTO: Comment partager la route

Sécurité auto

 

Présenté par:

Il est important de respecter certaines règles afin de veiller à la sécurité de tous les usagers sur la route. Selon la SAAQ, les statistiques le démontrent : les Québécois pensent que le manque de courtoisie sur la route est un problème important. En quelques chiffres, au Québec, il y aurait plus de 8 millions de piétons, plus de 5 millions d’automobilistes titulaires d’un permis de conduire et, selon Vélo Québec, plus de 4 millions de cyclistes.

Voici un rappel des bonnes pratiques à adopter en tout temps.

Faire preuve de courtoisie

Qu’est-ce que la courtoisie? Il s’agit en fait d’actions simples et, dans certains contextes, de règle non écrites de conduite. En voici des exemples en ce qui concerne la route :

  • Traiter les autres usagers avec respect
  • Remercier un usager lorsqu’il vous facilite la vie
  • Faire un geste d’excuse si vous êtes en tort afin de réduire les conflits
  • Rester calme en tout temps et garder son sang-froid
  • Respecter une distance sécuritaire avec les usagers

Éviter les comportements irritants

Dans certains cas, les comportements considérés comme un manque de courtoisie s’expliquent par une méconnaissance du Code de la sécurité routière, tandis que d’autres peuvent souvent être attribués à une distraction, du stress ou un énervement causé par la circulation trop dense.

Voici des comportements répertoriés par la SAAQ comme des irritants majeurs pour les usagers de la route :

  • 36 % : suivre un autre usager de trop près
  • 29 % : couper la voie
  • 22 % : circuler en zigzaguant dans le trafic
  • 19 % : conduire à une vitesse excessive
  • 19 % : ne pas respecter la priorité aux usagers comme les piétons ou les cyclistes
  • 15 % : utiliser la violence non verbale
  • 12 % : ne pas respecter les panneaux de signalisation
  • 10 % : klaxonner inutilement

Signaler les intentions

Tous les usagers de la route doivent signaler leurs intentions. C’est obligatoire. En effet, vous prévenez ainsi les autres de vos prochaines manœuvres. Sachez que de ne pas le faire constitue une infraction passible d’une amende de 30 $ à 60 $, pour les conducteurs, et de 15 $ à 30 $, pour les cyclistes.

Dernier rappel : sachez que votre dossier de conduite a une influence sur votre prime d’assurance automobile. En effet, si vous êtes un bon conducteur, vous payerez moins cher qu’un conducteur qui a plusieurs infractions de la route à son dossier.

À Propos AutoAuFeminin

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*