Accueil / Conseils / Conseils pour parents et jeunes conducteurs

Conseils pour parents et jeunes conducteurs

Votre aîné vient de terminer ses cours de conduite, et a franchi avec succès l’étape de l’examen du permis de conduire. Vous le regardez s’éloigner seul pour la première fois, le cœur serré et rongé d’inquiétude.

conseils adolescent

Voici donc quelques conseils que vous devriez partager avec votre adolescent et qui vous permettront de mieux vivre la nouvelle liberté de votre plus vieux.

  • Établissez un contrat : la chose peut sembler amusante, mais elle règle bien des problèmes. Le contrat devrait stipuler les obligations de chacune des parties (si Fiston prend la voiture, il doit la ramener pleine de carburant par exemple), mais aussi les règles : avertir de ses déplacements, ne pas excéder tel ou tel territoire, etc. Le contrat devrait aussi prévoir des pénalités, ou des récompenses, si les règles sont suivies.
  • Ne jamais texter au volant : tout le monde le sait, les pubs l’interdisant sont légion, et tout le monde en parle… mais il y a quand même un nombre important de jeunes qui le font. Comme parent, pourquoi ne pas leur acheter un dispositif Bluetooth si la voiture n’en est pas munie, ce qui leur permettra d’au moins discuter au téléphone (et parfois de lire les messages) en toute sécurité. Éliminer le téléphone serait mieux, mais il faut vivre avec la réalité.
  • Faites confiance. Ce n’est pas toujours facile, mais les jeunes ont un excellent jugement, même s’ils commettent parfois des erreurs. Tenez pour acquis que votre enfant est fiable et non le contraire. Vous verrez que cette confiance en lui le fera se sentir plus important, et il fera tout en son pouvoir pour ne pas la trahir.
  • Limitez les passagers. La recommandation s’adresse surtout aux jeunes conducteurs. Plus il y a de gens à bord, plus grandes sont les distractions. Et si la voiture est remplie de passagers, baisser le son de la radio, cela aura comme effet de rendre les conversations aussi plus discrètes et de créer une atmosphère plus propice à la concentration de conduite.
  • Planifiez vos sorties. Comme jeune conducteur, le manque d’expérience peut faire croire que l’on peut surmonter tous les obstacles. Mais se retrouver sur l’heure de pointe, coincé derrière un accident dans une zone de travaux risque de rendre nerveux n’importe quel conducteur. Avant de partir, consultez les sites de circulation comme Québec 511, et planifiez vos itinéraires en conséquence. Un petit détour vaut parfois mieux qu’un embouteillage non prévu.

Merci à Amherst Chrysler pour les conseils.

À Propos Michael Smith

Laissez une Réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiéeLes champs requis sont indiqués *

*