2040 : 57 % des véhicules vendus seront électriques

 

2020 Hyundai IONIQ | Photo: Hyundai

L’électrification de la flotte automobile mondiale pourrait s’accélérer de manière fulgurante si on se fie à un nouveau rapport publié par l’agence BNEF (Bloomberg New Energy Finance). La firme a révisé à la hausse ses projections pour 2040, affirmant que les véhicules électriques occuperaient 57 % des ventes de voitures à l’échelle mondiale au cours des deux prochaines décennies.

L’agence va même plus loin en déclarant que le secteur des véhicules commerciaux légers pourrait lui aussi être majoritairement électrique d’ici 2040 aux États-Unis, en Chine et en Europe.

BNEF croit que le nombre de véhicules électriques vendus va atteindre le nombre de 56 millions d’unités vendues en 2040, contre 2 millions l’an dernier. En revanche, les véhicules équipés de moteurs à combustion interne vont perdre des parts de marché, passant de 85 millions véhicules assemblés l’an dernier à seulement 42 millions en 2040. L’agence explique ses projections en citant le développement très rapide de la technologie et le prix des batteries qui devrait encore baisser. Depuis 2010, le prix par kWh a diminué de 85 %.

Ainsi, le prix des véhicules électriques sera bientôt équivalent à celui des véhicules propulsés par l’essence. Mieux encore, le prix des VÉ devrait être inférieur à celui des voitures traditionnelles à partir du milieu de la prochaine décennie à l’achat, mais également en matière d’entretien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here