Trois prix pour la Mitsubishi Mirage

La Mitsubishi Mirage fait partie de la catégorie des voitures mal-aimées au Canada. Critiquée pour la qualité de certaines composantes et pour sa poussive mécanique 3-cylindres notamment, la citadine assemblée en Thaïlande s’adresse d’abord et avant tout à un public qui se fout éperdument des performances en ligne droite ou de l’espace cargo généreux. La Mitsubishi Mirage est une voiture économie dans tous les sens du terme.

Or, la Mirage est également capable de remporter des prix à l’occasion. En effet, l’organisme Vincentric a décerné pas moins de trois prix pour sa valeur en tant que voiture d’occasion certifiée au Canada.

En plus de cet honneur remis à la meilleure valeur de véhicule d’occasion certifié pour la catégorie des voitures, la Mirage s’est vu remettre le même titre dans le segment des voitures sous-compactes à hayon et dans le segment des voitures sous-compactes, ce prix qui s’adresse spécifiquement à la Mirage G$, la berline qui ne fait plus partie de l’alignement de la marque, mais qui existe tout de même sur nos routes… sur le marché de l’occasion.

« La Mitsubishi Mirage est un véhicule adapté à notre époque. Appuyés par la garantie de 10 ans entièrement transférable de Mitsubishi, la meilleure de l’industrie, les propriétaires d’une Mirage sont plus que satisfaits de la valeur de leur véhicule, du faible coût d’achat et du faible prix de propriété. Nous offrirons encore plus de valeur à nos clients lorsque la Mirage 2021, nouvellement redessinée, fera son entrée chez les concessionnaires au début de l’année prochaine », a déclaré Paul Simmonds, vice-président, Ventes et marketing, Ventes de véhicules Mitsubishi du Canada, inc.

L’organisme Vincentric arrive à cette conclusion à l’aide d’une analyse statistique qui intègre le coût total de possession et le prix actuel du marché de tous les véhicules certifiés d’occasion pour les années-modèles applicables. La revendication du coût de propriété total le plus faible pour un véhicule d’occasion certifié utilise le coût total de propriété sur cinq ans pour déterminer quels véhicules d’occasion certifiés sont les plus avantageux d’une catégorie. Les coûts de propriété sont mesurés pour les aspects suivants : dépréciation, assurance, frais et taxes, entretien, financement, coût d’opportunité, carburant et réparations.

Reste maintenant à savoir si cette remise de prix influence suffisamment le marché canadien à l’ère des VUS et autres multisegments? N’oublions pas les effets de la pandémie à travers tout cela…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here