Maserati dévoile la MC20 et promet une variante purement électrique

Maserati MC20 | Photo: Maserati

C’est sous le signe du renouveau que Maserati a dévoilé sa plus récente création, la MC20. Cette exotique serait, aux dires de la marque au trident, le début d’une nouvelle ère. Et les organisateurs de ce dévoilement entièrement virtuel – du moins pour la majorité des gens qui ont assisté à cette présentation en ligne – ont décidé de faire les choses en grand.

En effet, à l’aide d’un écran géant où des films du passé glorieux de la marque en course automobile étaient diffusés et une scène où le nouveau bolide allait bientôt pavaner, les stratèges de Maserati avaient même réuni une belle brochette de modèles du passé et du présent sur le parterre du stade où avait lieu cette présentation grandiose. Les conducteurs de ces voitures étaient soigneusement stationnés, comme si Maserati voulait confirmer qu’il respectait les règles de distanciation sociale. Même les membres de la chorale réunie sur la scène portaient tous un masque noir, simplement pour nous rappeler que la pandémie affecte toujours la planète.

Mais, après cette cérémonie protocolaire, nous avons enfin pu voir à quoi ressemblait l’avenir de la marque, le constructeur qui a tout de même annoncé la venue d’un multisegment compact en 2021, en plus d’une nouvelle GranTurismo l’an prochain avant de lever le voile sur la MC20, une exotique à moteur central qui découle en quelque sorte de la sublime MC12 des années 2000, puisque les deux ont été conçues pour la course automobile.

Sous cette ligne audacieuse – tel était le qualificatif de la marque pour la MC20 – se cache une biplace équipée d’un tout nouveau moteur V6 biturbo qui fait appel à la technologie employée en F1, rien de moins. Le bloc de 3,0-litres de cylindrée de 630 chevaux et 538 lb-pi de couple optimal est également le premier moteur assemblé par Maserati après une pause de 20 ans. Notez également que le 0-100 km/h ne prend que 2,9 secondes et que la vitesse de pointe est limitée à 325 km/h!

Pour transmettre toute cette cavalerie aux roues motrices arrière, le constructeur fait confiance à une boîte de vitesses à double embrayage à huit rapports. Le système de freinage, une gracieuseté de Brembo au premier essieu du moins, n’est pas le plus gros de l’industrie puisque la majorité de la caisse est composée de fibre de carbone, une caractéristique qui conserve le poids à un minimum, moins de 1 500 kg nous dit-on.

La Maserati MC20 a également été conçue pour être transformée en décapotable, mais ce qui risque de faire plaisir aux mordus d’électrons, c’est que la MC20 a aussi été pensée pour recevoir une propulsion électrifiée, ce qui veut dire qu’un autre type de MC20 est en développement.

La production de ce bolide va débuter avant la fin de l’année, les consommateurs intéressés à cette nouvelle MC20 qui peuvent déjà enregistrer leur commande auprès du constructeur italien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here