GM va (aussi) s’occuper de la production du Nikola Badger

Nikola Corporation and General Motors Co. announced a strategic partnership that begins with the Nikola Badger and carries cost reductions through all of Nikola’s programs, including: Nikola Badger, Nikola Tre, Nikola One, Nikola Two and NZT. As part of the agreement, Nikola will utilize General Motors’ Ultium battery system and Hydrotec fuel cell technology, representing a key commercialization milestone for General Motors.

Décidément, les alliances se multiplient au sein de l’industrie automobile ces jours-ci. Après cette entente de principe qui lie Honda et General Motors pour un partage plus poussé des plateformes, voilà que GM dévoile une autre stratégie de partage avec le constructeur Nikola au sujet de sa camionnette Badger. Rappelons que celle-ci sera commercialisée sous forme purement électrique ou avec un groupe motopropulseur carburant à l’hydrogène.

Le partenariat permet à GM de mettre la main sur deux milliards de dollars d’actions ordinaires nouvellement émises par Nikola. En échange, GM va apporter son expertise au petit constructeur qui n’a toujours pas de véhicule en vente sur le marché. Le géant américain va donc s’occuper de la conception, de l’homologation et de l’assemblage de cette première incursion de Nikola dans le segment hautement anticipé des camionnettes électriques… ou électrifiées dans ce cas-ci, puisque la version à piles à combustible s’alimente en hydrogène plutôt que de devoir se brancher.

Cette émission d’actions donne aussi à General Motors 11 % des parts de la compagnie, mais accélère le processus de recherche et de développement pour Nikola qui estime que cette entente va lui permettre d’économiser environ quatre milliards de dollars en développement et un milliard additionnel au niveau de l’ingénierie et des coûts reliés à la validation. Avec un joueur établi comme GM, Nikola s’assure de ne pas sombrer dans les imprévus qu’un constructeur formé de toutes pièces peut rencontrer.

Le pickup Badger va donc lui aussi reposer sur la plateforme dédiée à la propulsion électrique de GM, celle qui fait appel à la technologie Ultium de batteries, au même titre que la camionnette GMC Hummer ou le Cadillac Lyriq par exemple.

Nikola Motor va aussi bénéficier de la technologie Hydrotec conçue par GM, cette dernière qui a été pensée pour le marché des semi-remorques. Nikola va donc aussi profiter de cette technologie de piles à combustible pour ses semi-remorques destinés au marché nord-américain.

Mais revenons au camion Badger si vous le voulez bien. Le petit constructeur va demeurer propriétaire du nom Nikola Badger, en plus de s’occuper de la commercialisation et du marketing. On devrait en savoir plus lors de la présentation officielle de la livrée de production au début du mois de décembre. Malheureusement, il faudra être patient, car la production devrait s’amorcer tard en 2022 à un emplacement encore inconnu du public. Nikola Motor a également confirmé qu’il était possible de réserver son exemplaire de la camionnette Badger sur le site web de la marque pour la modique somme de 100 $.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here