La propulsion électrique chez Jeep : pas avant 2022

Même si la pandémie est responsable de gros maux de tête auprès des dirigeants de l’industrie automobile depuis quelques semaines, ça n’empêche pas les constructeurs de garder un œil sur l’avenir, car malgré cette pause mondiale, il y a heureusement un « après » à cette crise.

Au sein du groupe FCA, la division Jeep se prépare à passer à la propulsion électrique, du moins en partie, car il est clair que les motorisations à combustion interne sont là pour rester pendant encore quelques années. Déjà, on sait que le modèle phare de la marque, le Jeep Wrangler, s’apprête à recevoir une mécanique hybride rechargeable, une solution déjà offerte du côté européen, les Renegade et Compass qui peuvent être commandés avec un câble de recharge.

Mais qu’en est-il de la propulsion purement électrique? Eh bien, le président de Jeep, Christian Meunier, a bien voulu répondre aux questions du magazine britannique Autocar en ce sens, le principal intéressé qui n’a pas mâché ses mots en affirmant que la marque avait besoin de plusieurs choses pour devenir une marque moderne, contemporaine et prête à affronter les 80 prochaines années.

Selon la tête dirigeante, la révolution électrique a lieu maintenant. La transformation de Jeep en l’une des marques de VUS les plus vertes du globe est tout un défi, mais ce dernier s’avère excitant. Il est également convaincu que le marché le plus important pour Jeep, les États-Unis, va bientôt accepter une électrification plus étendue à bord de plus de modèles du constructeur.

Bien entendu, parmi les solutions avancées pour transformer Jeep, les véhicules électriques font partie de la solution. Même si le président de la marque n’a pas voulu confirmer quels modèles étaient visés par cette électrification complète, il n’a pas hésité à parles des avantages qu’un Jeep Wrangler électrifié (hybride rechargeable ou électrique) aurait, comme un temps d’accélération réduit ou des capacités hors route accrues. On peut aussi penser à la possibilité de conduire sur un chemin accidenté dans le silence le plus complet – ou même d’utiliser l’énergie électrique pour alimenter l’équipement de camping –, ce qui est actuellement impossible de faire à bord d’un Jeep au moment d’écrire ces lignes.

Rappelons que le plan quinquennal dévoilé à l’été 2018 parlait d’une dizaine de modèles hybrides rechargeables et de quatre modèles purement électriques d’ici 2022. Reste maintenant à savoir si cette stratégie est encore au programme, surtout avec les pourparlers toujours en branle avec le groupe français PSA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here