Essai routier Chevrolet Bolt 2017 : une voiture électrique pour tout le monde

Elle est enfin arrivée sur le marché, cette Chevrolet Bolt 2017. Entièrement électrique et offrant une autonomie de 383 kilomètres sans consommer une seule goutte de carburant, les premières unités sont sur le point d’arriver chez les concessionnaires Chevrolet au pays, principalement au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique.

Essai routier Chevrolet Bolt 2017

[review]

Si la Bolt a généré autant d’engouement depuis l’annonce du modèle au Salon International de l’Auto de Détroit en 2015, c’est qu’il s’agit de la première voiture 100 % électrique à longue portée qui ne porte pas l’emblème Tesla et qui n’exige donc pas un déboursé frisant les 100 000 $ et plus. Chevrolet avait initialement promis une voiture avec plus de 300 kilomètres d’autonomie offerte à moins de 40 000 $. Nous pouvons affirmer qu’ils ont tenu leur promesse.

D’accord, la Bolt 2017 est offerte à partir de 42 795 $, mais si l’on déduit l’incitatif offert par le gouvernement du Québec, le prix est de 35 837 $ avant taxes et frais de préparation. En Ontario, le prix chute à 30 406 $ grâce à un rabais gouvernemental plus généreux.

Quant à l’autonomie annoncée de 383 kilomètres, nous n’avons pas été en mesure de déterminer si elle était réaliste puisque nous avons passé moins d’une journée avec la voiture lors de ce premier contact dans la région de San Francisco, en Californie. Cela dit, jamais l’on ne s’est inquiété que nous ne serions pas en mesure de nous rendre à destination, et c’est là l’attrait de la Bolt.

À l’exception des modèles Tesla, les voitures électriques actuellement offertes sur le marché affichent une autonomie qui ne dépasse pas vraiment 125 kilomètres en utilisation normale. En hiver, il n’est pas rare de voir l’autonomie disponible chuter sous la barre des 100 kilomètres. Cela restreint grandement les déplacements et nous oblige à modifier considérablement nos habitudes si nous voulons parcourir une plus grande distance avec notre VE. Pour la majorité des consommateurs, ces concessions réduisent grandement l’attrait d’une voiture électrique.

Avec la Bolt 2017, nous pouvons parcourir au moins 300 kilomètres sans aucune inquiétude et sans devoir au préalable connaitre par cœur l’emplacement des bonnes de chargement sur notre route. Concrètement, la Bolt a le potentiel de convertir plus d’acheteurs à la voiture électrique.

Construire une bonne voiture avant tout

L’objectif de Chevrolet avec la Bolt 2017 était évidemment d’offrir un modèle unique dans le segment des voitures électriques, mais le constructeur américain s’est également donné comme mission de concevoir avant tout une bonne voiture, une voiture qui serait appréciée des consommateurs même si elle n’était pas alimentée par une motorisation électrique.

L’on remarque tout d’abord que la Bolt est spacieuse. Elle est même très spacieuse, particulièrement aux places arrière. Le coffre affiche un volume de 480 litres avec tous les sièges en place, quoique sa configuration fait en sorte que deux valises de voyage remplissent rapidement tout l’espace disponible. Heureusement, il est possible d’abaisser la banquette arrière et ainsi obtenir plus de 1 600 litres de volume cargo.

L’habitacle de la Bolt est certainement moderne, mais il est également épuré et simple à comprendre. Au centre du tableau de bord trône un écran tactile de 10,2 pouces où logent les systèmes Apple CarPlay et Android Auto qui s’avèrent essentiellement un duplicata de l’interface de votre téléphone intelligent. Il est donc facile de s’y retrouver, mais si votre téléphone n’est pas assez récent et n’est pas compatible avec l’une des deux technologies de connectivité, vous devrez vous passer de certaines fonctions, comme le système de navigation.

L’on remarque aussi que les sièges sont assez fermes et que la finition est médiocre à quelques endroits. Rien de grave, mais on le remarque et si la Bolt n’était pas électrique avec une longue autonomie, plusieurs auraient de la difficulté à accepter ce manque de raffinement dans une voiture de ce prix.

Un moteur qui n’est pas seulement écologique  

L’habitacle est donc spacieux, mais on y retrouve quelques défauts. Une fois sur la route, cependant, l’on apprécie rapidement la conduite dynamique de la Bolt. Son moteur développe 200 chevaux et 266 lb-pi de couple, et les performances sont donc au rendez-vous. La voiture accélère vigoureusement et met immédiatement son conducteur en confiance. Sa direction est précise et la voiture se positionne bien dans les courbes sans aucun roulement perceptible.

Il faut dire que la batterie de 60 kW qui alimente le moteur électrique est placée au centre de la voiture, entre les roues, et son poids considérable assure ainsi une stabilité impressionnante.

Cette dernière requiert environ 9,5 heures pour se recharger complètement, mais la Bolt est également en mesure de se recharger avec une prise de 480 volts qui permet d’obtenir une pleine autonomie en moins de 3 heures. Nous ne connaissons pas encore le prix de la borne de chargement de 240 volts qui doit être installée à la maison, mais Chevrolet affirme qu’il pourrait être ajouté au montant total de la voiture et peut donc être financé.

La Chevrolet Bolt 2017 est une voiture réellement amusante à conduire, mais son confort de roulement ne se démarque pas outre mesure. Elle est évidemment très silencieuse, mais elle s’avère un tantinet brusque sur les bosses et les trous.

Différents modes de conduite sont offerts, mais le plus impressionnant est sans aucun doute le mode « Low ». Ce dernier permet de conduire la voiture sans jamais toucher la pédale de frein. En effet, dès que l’on retire son pied de l’accélérateur, la voiture ralentie avec conviction, somme si l’on appliquait les freins. Il est également possible de ralentir en appuyant sur une palette derrière le volant. Bref, la Bolt est une voiture assez unique et il fallait donc s’attendre à ce que sa conduite le soit tout autant. Dans les autres modes, cependant, elle se conduit comme une voiture traditionnelle.

En conclusion, la Chevrolet Bolt n’est pas parfaite, mais elle n’en demeure pas moins une voiture électrique que nous recommanderions sans aucune hésitation. Avec son autonomie sérieuse et son comportement routier agréable, elle représente un grand pas en avant pour les voitures électriques.

Images Chevrolet Bolt 2017

[gallerie royalslider= »1″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here