Essai routier Chevrolet Cruze Hatchback 2017: espace et connectivité

Le cadre était très à la mode: le lancement a eu lieu dans la ville de Détroit en décrépitude qui tente de renaître, de l’art urbain tapisse les bâtiments qui jonchent les grands boulevards, et un sentiment de renouveau dans l’air.

Essai routier Chevrolet Cruze Hatchback 2017

Politiquement, on ne sait point ce qui va advenir de Détroit. Mais nous savons que Chevrolet veut à tout prix que sa toute nouvelle Cruze Hatchback fasse des ravages dans le marché des compactes à hayon. La stratégie : cibler les jeunes branchés au caractère artistique, qui vivent d’aventures tant urbaines que rurales, parsemées de nombreux égoportraits.

La Cruze Hatchback est propulsée par le même petit quatre cylindres turbocompressé de 1,4 Litre qui anime la berline Cruze. Ce moteur développe 153 chevaux et 177 lb-pi de couple. Le couple impressionne à tous les départs, la réponse est quasi instantanée une fois l’accélérateur enfoncé, ce qui rend les trajets en ville très agréables.

À haute vitesse sur l’autoroute,  les 153 chevaux s’essoufflent légèrement, mais cet aspect n’a cependant pas nui à nos déplacements au cours de l’essai; la puissance est tout de même adéquate pour le commun des mortels.

Cette compacte à hayon est offerte avec une transmission manuelle à six rapports ou une transmission automatique à six rapports, selon la variante. Notre modèle d’essai était muni de la boîte automatique qui a su canaliser la puissance aux roues avant de manière linéaire et sans anicroche.

Sur le plan de la tenue de route, la Cruze Hatchback est agile se comporte adroitement. Certaines routes de la région de Détroit ont connu un certain laisser-aller, et notre Cruze Hatchback d’essai a toujours su nous accorder un confort dans l’habitacle, absorbant les imperfections et traverses de chemin de fer avec brio.

Côté techno, la Cruze tient bon dans la course de la connectivité des habitacles et la déclinaison à hayon reçoit tous les éléments qui se trouvent dans la berline, comme les systèmes Apple CarPlay et Android Auto, un chargeur de téléphone par induction et la borne Wi-Fi 4G LTE. Côté confort et finition intérieure, c’est du copié/collé de la berline, à l’exception bien sûr, du hayon à l’arrière.

Plus de 700 litres pour la Chevrolet Cruze Hatchback 2017

Cette dernière caractéristique rend la Cruze Hatchback fort logeable; elle offre un espace cargo de presque 700 litres, ce qui est supérieur à ses rivales. Une fois les bancs arrière rabattus, on expose un total 1336 litres. Par comparaison, la Ford Focus à hayon en offre seulement 1268 litres avec ses sièges rabattus, mais la Volkswagen Golf, quant à elle, peut meubler 1472 L de tout ce que vous voulez.

Un ajout intéressant pour 2017 dans la variante à hayon de la Cruze est le module « Teen Driver ». Ce module permet, entre autres, d’enregistrer la vitesse de pointe ainsi que certains comportements au volant, en plus de pouvoir désactiver le volume de la radio et des accessoires tant et aussi longtemps que la ceinture du conducteur n’est pas bouclée.

On se bat bec et ongles dans l’arène des compactes à hayon, et la Cruze Hatchback 2017 vaut la peine d’être évaluée si vous désirez profiter de l’espace utile et d’un certain agrément de conduite, entre autres éléments. Les prix débutent à 20 595$ pour le modèle LT muni de la boîte manuelle, jusqu’à 24 645$ pour la variante Premier, qui vient exclusivement avec la transmission automatique.

Images Chevrolet Cruze Hatchback 2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here