C’est l’automne, il faut modifier ses comportements de conduite

Même s’il fait encore chaud à l’extérieur et que le soleil de septembre est généralement resplendissant, il faut se rendre à l’évidence : l’hiver approche. Mais avant la neige et le froid, il y aura évidemment l’automne.

conduire l'automne, sécurité, achat

Les nuits sont plus fraiches et la pluie semble de plus en plus au rendez-vous. Il faut aussi se soucier des feuilles mortes sur la route qui recouvrent de plus en plus la route. Tout cela peut sembler anodin, mais la réalité est que les routes seront plus glissantes au cours des prochaines semaines, et qu’il faudra donc faire attention pour modifier certains comportements afin de ne pas se mettre dans le pétrin, surtout si nos pneus d’été ne sont plus ce qu’ils étaient…

Voici quelques éléments qu’il faudra surveiller jusqu’au moment où l’hiver sera arrivé :

Les feuilles

Les feuilles mortes recouvriront de plus en plus la route au cours des prochaines semaines. Si elles sont mouillées, ces feuilles peuvent rapidement transformer la route en patinoire. Il faut donc faire très attention de rouler plus lentement lorsque la chaussée est couverte de feuilles.

La pluie fine

Nous savons souvent droit à une petite pluie fine à l’automne. Cette dernière est parfois froide et au contact d’une route qui est aussi froide, peut faire en sorte que nos pneus ont moins d’adhérences. « C’est d’autant plus vrai lorsque nos pneus doivent être remplacés après une longue saison estivale » ajoute un technicien chez Nissan Sherbrooke.

Le froid de la nuit

Si nous quittons la maison tôt le matin, il est important de se rappeler que les routes peuvent être glacées puisque les nuits seront désormais de plus en plus fraiches, passant souvent sous le point de congélation.

La conduite en automne n’exige pas autant d’ajustements que celle en hiver, mais voyez-la tout de même comme une bonne pratique!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here