Mercedes-Benz Classe E 2016, quasiment autonome

La nouvelle Mercedes-Benz Classe E pourra laisser un peu de répit à son conducteur, puisque la voiture de luxe sera en mesure de se diriger elle-même, sans aucune intervention, lorsqu’elle circulera sur l’autoroute.

Mercedes-Benz classe EDes capteurs laser et des caméras logés aux quatre coins de la voiture seront en mesure de lire les conditions routières, et de garder le véhicule dans sa voie tout en évitant les obstacles. Le nouvelle Classe E, dont le lancement est prévu pour le printemps 2016, sera aussi en mesure de lire les panneaux d’avertissement de vitesse et de s’y conformer.

Les virages plus abrupts demanderont encore l’intervention du conducteur, tout comme les zones à risque comme les tunnels ou les zones de construction. La voiture ne sera cependant jamais laissée à elle-même puisque, comme la Mercedes-Benz Classe S le fait actuellement, elle sera en mesure de déterminer si le conducteur tient le volant.

En cas d’absence prolongée de mains sur le volant, une alerte se fera entendre. L’alerte sonore augmentera progressivement jusqu’au désengagement complet du système. Les lois actuelles ne permettent pas, en effet, de créer une véritable voiture autonome, et le véhicule s’assurera que le conducteur est toujours en état de vigilance.

Notons qu’un système de détection des obstacles et des piétons est aussi offert et fonctionnel jusqu’à une vitesse de 65 kilomètres à l’heure. Dans ce cas, la voiture ne se contente pas de freiner, mais elle modifie aussi sa trajectoire pour éviter l’obstacle.

Audi et BMW travaillent aussi sur des systèmes similaires dont certains sont déjà en fonction sur le Audi Q7 2016 notamment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here