Essai Routier Toyota Highlander 2014 – Le confort prime

Le Toyota Highlander est tout nouveau cette année, mais l’on reconnait la recette qui a fait le succès des générations antérieures.

2014_Toyota_Highlander-3

[review]

Nous avons donc encore droit à un véhicule qui met l’accent sur le confort des occupants et l’espace intérieur, mais qui tout de même ajoute un peu de dynamisme. L’agrément de conduite est donc plus présent sur l’édition 2014 du Highlander, une réalité qui devrait plaire à ceux et celles qui aiment quand même ressentir quelque chose derrière le volant de leur véhicule. En d’autres termes, le Highlander est confortable oui, mais il n’est pas nécessairement plate à conduire.

Au fil des ans, le Toyota Highlander a souvent changé de style. Ce qui était autrefois un véhicule pouvant passer pour une familiale est désormais un véhicule utilitaire sport au style robuste et imposant. La silhouette générale demeure anonyme pour les passants, mais cela ne veut pas dire qu’il n’est pas élégant et bien dessiné. Et, ses nouvelles lignes lui permettent de mieux rivaliser côte à côte avec le Dodge Durango, le Nissan Pathfinder et le Honda Pilot, trois modèles qui devraient également être dans la mire de quiconque s’intéresse au Highlander.

L’ancienne génération du Toyota Highlander affichait un comportement routier très douillet, mais peu communicatif et aucunement sportif. Ce n’est pas le cas du modèle redessiné. Nous n’avons évidemment pas affaire à un véhicule de piste, mais le comportement routier du Toyota Highlander semble plus connecté et solide, et moins mou et vague. Au quotidien, cela a pour effet d’inspirer une plus grande confiance derrière le volant.

Il est toujours possible de commander le Toyota Highlander 2014 avec un moteur hybride, mais concentrons-nous sur la motorisation de notre modèle d’essai, un V6 de 3.5 litres développant 270 chevaux et 248 lb-pi de couple. Ce moteur affiche des performances que l’on pourrait qualifier de « pratiques ». Elles ne vous permettront pas de gagner une course de rue, mais elles offrent suffisamment de puissance pour dépasser sans inquiétudes sur l’autoroute et se faufiler en ville avec confiance.

Donc, le comportement routier inspire confiance et les performances aussi. Voilà la thématique du Highlander 2014. En général, l’on se sent bien et en sécurité derrière son volant, et il demeure prévisible en tout temps.

À l’intérieur, nous avons droit à un habitacle tout nouveau s’inspirant fortement du Toyota RAV4 2014, mais l’allure générale fait plus haut de gamme. Les espaces de rangement sont partout, et que dire de cet espace entre les deux sièges en mesure de rivaliser avec ceux que l’on retrouve dans les camionnettes. Fidèle à la réputation de la marque, la qualité des matériaux employés dans l’élaboration de l’habitacle est sans reproche, et l’ergonomie est bien pensée.

2014_Toyota_Highlander_XLE-27

Le Toyota Highlander 2014 est offert de série avec la climatisation à deux zones, la caméra de recul, le régulateur de vitesse, les portes automatiques, le système de téléphonie Bluetooth et trois rangées de sièges en mesure d’accueillir jusqu’à 8 passagers. Offert à partir de 33 595$, il est décevant de constater qu’il faut payer 2 800$ de plus pour obtenir les sièges chauffants. À ce prix, l’on obtient également les jantes de 18 pouces, la climatisation à 3 zones (qui permet aux passagers à l’arrière de régler eux-mêmes leur climatisation) et la radio siriusXM, notamment, mais tout de même, la marche est haute.

Il faut aussi compter 2 500$ de plus pour la traction intégrale. Si l’on préfère la traction avant, le Highlander sera en mesure de bien se tirer d’affaire en hiver grâce à sa garde au sol élevée, mais en contrepartie c’est avec le rouage intégral que l’on profite réellement de son VUS Toyota lors de la saison froide. Sans compter qu’au moment de revendre son Toyota Highlander, l’absence de la traction intégrale aura un effet très négatif sur la valeur de revente.

D’un autre côté, ces options font en sorte que le Toyota Highlander n’est assurément pas un véhicule que beaucoup qualifieraient d’abordable. La preuve c’est qu’en version tout équipée, il dépasse les 50 000$ une fois les taxes ajoutées. Au moins l’acheteur a droit à de l’équipement souvent réservé aux voitures de luxe comme les sièges arrière chauffants, les sièges ventilés à l’avant, le volant chauffant, un système de son JBL, un toit ouvrant panoramique, et plusieurs systèmes de sécurité actifs, dont un dispositif d’avertissement de circulation à contresens arrière.

2014_Toyota_Highlander-8

Vous savez lorsque vous devez reculer d’un espace de stationnement et qu’en raison des voitures garées à côté de vous, vous ne pouvez voir les voitures qui s’approchent perpendiculairement? Le dispositif décrit plus haut vous avertira qu’un véhicule que vous n’avez pas vu encore s’approche. Très utile, surtout en ville, et de plus en plus présent sur les nouveaux modèles.

Peu importe la version, à l’exception du modèle de base, le Highlander propose un niveau intéressant d’équipement. Mais encore une fois, il n’est pas donné, et certains seront peut-être tentés de regarder du côté des VUS de luxe allemands à ce prix.

Conclusion

Le Toyota Highlander 2014 est une belle réussite. Il saura combler les besoins de la majorité des familles tout en offrant un comportement routier à la fois confortable et suffisamment dynamique. Sans offrir de sensations fortes, c’est un véhicule que l’on aime conduire au quotidien. Il est parmi les meilleurs de sa catégorie.

Images Toyota Highlander 2014

Autres modèles à considérer

Acura MDX, Dodge Durango, Ford Explorer, Honda Pilot Nissan Pathfinder, Volvo XC90

Spécifications

Prix de départ: 33 595$

Traction intégrale offerte? Oui

Moteur: V6 3.5 litres

Puissance: 270 chevaux

Couple: 248 lb-pi

Capacité de remorquage: 5000 lb (2 268 kg)

Consommation ville:  11.5 litres aux 100 kilomètres (traction intégrale)

Consommation autoroute: 8.0 litres aux 100 kilomètres (traction intégrale)

Coffre: 385 jusqu’à 2 370 litres

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here