Les femmes payent plus pour les réparations auto, mais négocient mieux!

Une nouvelle étude publiée la semaine dernière par l’École de Gestion Kellogg de l’Université Northwestern en Illinois a voulu examiner le rôle des sexes dans l’établissement d’un coût rattaché à une réparation automobile. Parmi les conclusions de l’étude, les femmes recevraient davantage une soumission plus élevée que les hommes. Toutefois, elles auraient plus de facilité à négocier avec les centres de réparation.

http://www.dreamstime.com/-image23965167

L’étude comprenait trois groupes de participants, tous composés d’hommes et de femmes, qui devaient contacter plusieurs centres de réparation dans le but d’obtenir une soumission pour le remplacement du radiateur sur une Toyota Camry 2003. Le premier groupe devait paraître bien au fait des réparations requises et du coût rattaché à celles-ci. Le deuxième groupe devait lui aussi paraître bien informé quoiqu’il surévaluait les coûts des réparations nécessaires. Finalement, le troisième groupe, quant à lui, devait donner l’impression de ne connaître ni le coût, ni ce qui était requis comme réparations sur le véhicule.

Quel que soit le sexe, les participants du premier groupe ont tous reçu une soumission très proche du coût réel des réparations. De plus, les participants du deuxième groupe, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, ont reçu systématiquement une estimation plus élevée que le coût réel des réparations. L’unique différence entre les sexes a été constatée auprès des participants du troisième groupe. Lorsque le participant paraissait mal informé, les femmes recevaient généralement une soumission plus onéreuse que les hommes. Cette réalité semble démontrer que, bien qu’il existe actuellement une tendance changeante des comportements des centres de réparation, les stéréotypes culturels persistent encore quant aux femmes et le domaine de la mécanique automobile.

Par contre, les résultats de l’étude indiquent que les femmes ont une plus grande facilité à négocier le coût des réparations automobiles. En effet, lorsque les participants tentaient de négocier les coûts des réparations, 35 % des femmes ont été en mesure de diminuer le coût suggéré lors de la soumission contre seulement 25 % des hommes.

Les auteurs de cette étude suggèrent quelques trucs afin d’éviter que les consommateurs ne paient trop cher leurs réparations automobiles basés sur leur sexe ou leur manque de connaissances sur le sujet. D’abord, il est important d’utiliser internet afin de bien comprendre ce qu’entendent les réparations et leurs coûts probables. Une fois bien informés, il faut contacter le plus grand nombre de centre de réparation possible afin d’avoir une bonne base de comparaison. Finalement, lorsque vous demandez votre soumission, vous devez laisser entendre que vous connaissez bien le problème, la voiture ainsi que le coût juste de la réparation nécessaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here