Nissan enlève ses annonces de Facebook après qu’elles aient été vues sur des pages encourageant la violence envers les femmes

Nissan a annoncé cette semaine qu’il arrêtait sa campagne publicitaire sur Facebook jusqu’à ce que la compagnie puisse garantir que les publicités ne seront pas placées sur des pages promouvant du contenu violent ou haineux.

Selon Automotive News et le New York Times, des publicités de Nissan Grande-Bretagne auraient été vues sur des pages montrant des images de violence faite aux femmes et encourageant les agressions sexuelles.

Facebook est présentement en train de revoir ses méthodes de vérification de nouvelles pages afin de mieux cerner et éliminer le contenu offensif. Un collectif mené par Women, Action and the Media, Laura Bates de Everyday Sexism Project et Soraya Chemaly, une écrivaine et activiste a publié récemment une lettre ouverte à Facebook afin de leur demander d’arrêter de permettre à des usagers de créer des pages faisant la promotion de la violence faite aux femmes.

Le groupe a également demandé à plus de 5000 entreprises, dont Nissan de suspendre leurs publicités jusqu’à ce que cette situation soit résolue.

« Nous pensions que de contacter les compagnies qui achètent de la publicité serait la meilleure façon d’avoir l’attention de Facebook » a déclarée Jaclyn Friedman, directrice de Women, Action and the Media. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here