Essai Routier Mitsubishi RVR 2013 – Style réussi et agrément de conduite

Lorsque le Mitsubishi RVR a fait son apparition sur le marché québécois en 2010, tous se sont entendus pour dire que sa silhouette unique et son comportement dynamique serait en mesure de plaire a bien des acheteurs. Quelques années plus tard, nous n’avons qu’à porter attention au nombre de RVR sur la route pour réaliser que ce petit utilitaire a certainement été bénéfique pour le manufacturier nippon.

2011-mitsubishi-outlander-sport-awd-photo-339514-s-1280x782

Quelle gueule qu’il affiche ce petit utilitaire! Le Mitsubishi RVR est assurément l’un des véhicules utilitaires sport les plus élégants sur le marché avec son petit format, ses pare-chocs colorés, et sa partie avant qui rappelle la performante Mitsubishi Lancer Evolution. Le RVR 2013 est disponible avec 6 couleurs de carrosserie différente. Notre véhicule d’essai était peinturé en Rouge Rallye et l’on a particulièrement aimé cette teinte se retrouvant à mi-chemin entre le rouge vif et le rouge vin.

Les dimensions restreintes du Mitsubishi RVR 2013 comportent également des avantages sur le plan de l’agilité et facilitent les déplacements en ville. Le Mitsubishi RVR fait partie de la catégorie des VUS sous-compacts, ce qui veut dire qu’il se compare plus au Subaru XV Crosstrek, au Nissan Juke et au Mini Countryman. Cela veut dire également que si vous voulez bénéficier d’une position de conduite élevée, mais ne voulez pas vous casser la tête pour stationner votre nouveau véhicule ou encore manœuvrer dans un environnement urbain, le RVR est tout indiqué.

Inversement par contre, il faut savoir que les dimensions intérieur du Mitsubishi RVR 2013 ressemblent plus à une voiture qu’à un VUS. Néanmoins, les places avant sont accommodantes pour la majorité des adultes tandis que la banquette arrière peut accueillir deux adultes de tailles moyennes ou 3 enfants en tout confort. Le coffre s’avère également très pratique avec un volume de 615 litres, près de 200 litres de plus que la majorité des voitures. Les parents qui ont besoin de beaucoup d’espace dans la valise seront servis avec le Mitsubishi RVR 2013.

Le Mitsubishi RVR 2013 est disponible de série avec une traction avant tandis que la traction intégrale est offerte à partir de 25 698 $ sur les modèles SE AWD et GT AWD. La traction intégrale AWC de Mitsubishi offre au conducteur un contrôle complet sur son fonctionnement. L’on peut choisir entre 3 modes de fonctionnement : 2WD, 4WD Auto et 4WD Lock. Le premier mode envoie la puissance du moteur aux roues avant seulement et sert lorsque la route est dégagée.

Lorsque les conditions routières deviennent plus difficiles, l’on peut opter pour le mode 4WD Auto qui offre une meilleure traction en distribuant automatiquement le couple du moteur aux roues en perte d’adhérence. Ce mode fonctionne comme la majorité des VUS sur le marché et permet de bien se débrouiller en conduite hivernale ou lorsque la chaussée est mouillée. Le mode 4WD Lock permet de verrouiller le différentiel central afin de diviser la puissance entre l’essieu avant et arrière. Ce mode est utilisé lorsque l’on doit s’extirper d’un banc de neige ou conduire sur des sentiers hors route peu commodes.

Le Mitsubishi RVR 2013 n’offre qu’un seul moteur au catalogue : un quatre-cylindre 2.0 litres de 148 chevaux. Suffisamment puissant pour la majorité des besoins, il est par contre bruyant lorsque l’on accélère et une fois la vitesse de croisière atteinte. Ce moteur est jumelé de série à une transmission automatique de type CVT sur les modèles à traction intégrale tandis que les versions à traction avant peuvent également être équipées d’une transmission manuelle à 5 rapports.

Sur la route, le Mitsubishi RVR est confortable et son comportement routier est stable et prévisible. Si ce n’est que du niveau sonore élevé mentionné précédemment, il y a peu de critiques à formuler à l’égard de la conduite du RVR 2013. Cela étant dit, nous avons entendu plusieurs petits craquements provenant du tableau de bord et cela même si notre RVR d’essai affichait moins de 10 000 kilomètres. Cela est un mauvais présage pour la suite des choses. Au moins, le petit utilitaire offre la meilleure garantie de l’industrie automobile, 10 ans ou 160 000 kilomètres.

Autre point négatif : le toit ouvrant panoramique du Mitsubishi RVR GT AWD 2013 est fixe et donc ne s’ouvre pas. Quitte à mettre un toit ouvrant, pourquoi ne pas permettre de l’ouvrir?

Hiver

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le système de traction intégrale du RVR est sophistiqué et s’avère très performant lorsque les conditions routières se détériorent. Tous les RVR sont également équipés d’un système de contrôle de la stabilité et de la traction efficace. Si vous avez à faire beaucoup de route l’hiver, nous recommandons fortement le Mitsubishi RVR à traction intégrale. Les modèles à traction avant se comporteront comme la majorité des voitures et n’offre donc à peu près pas d’avantages l’hiver. Par contre, les versions intégrales permettent au RVR de demeurer stable et prévisible lorsque la neige couvre la route.

Conclusion

Nous avons bien aimé le Mitsubishi RVR 2013. Il est agile, dynamique et spacieux. Nous avons moins aimé son manque d’insonorisation, mais nos exigences à ce niveau ne sont peut-être pas les mêmes que les vôtres. Ce petit VUS mérite certainement un essai routier si vous êtes à la recherche d’un utilitaire sport compact et amusant.

Images

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here